Schickes modernes Leben gefällt dem jungen Paar.

Gutes Gehalt, günstiger Einkauf!

Modernes Auto, Kraftstoff wächst gelb auf den Feldern.

Trendige Jeans, Used-Look, für ein paar Euro.

Abfälle sauber getrennt und wiederverwertbar.

Neues Handy, alle zwei Jahre. Elektroschrott geht zurück.

Dachboden sauber gedämmt, man spart Energie.

Ernährt sich gesund, trinkt Sojamilch.

Oh, heile schöne Welt!

Der Tank verspeist die Nahrung auf den Feldern!

Wer ersetzt dem zwanzigjährigen Chinesen die verätzte Lunge?

Wer konserviert der arbeitenden Zehnjährigen in Afrika ihre Kindheit?

Wer bildet sie aus?

Wer geht gegen die Müllmafia vor? Entsorgt den Schrott in Afrika?

Wohin mit unseren Abfällen der Zukunft?

Wo ist die Lobby für den Baum im Regenwald,

der Anbauflächen weichen wird?!

Die Welt wird sich weiterdrehen …

© Thomas Dietsch

Palmyre vient de tomber aux mains des fanatiques de l’État islamique. Il est à prévoir que les fous de Dieu détruiront les vestiges millénaires, considérés comme un fleuron de la culture mondiale. L’Unesco a beau crier son désespoir, rien n’y changera. Et tout ceci soi-disant au nom du Prophète ! Le monde a toujours à nouveau connu de telles horreurs, mais ce n’est pas une raison de sombrer dans le fatalisme. Vivre pour mourir, c’est ce qu’a déclaré un de leurs combattants. N’a-t-il pas remarqué que ce qu’il disait là était une absurdité, que cela ne correspondait en aucune manière aux versets du Coran ? Si c’était le cas, pourquoi s’embarrasser avec la religion ? Ce n’est pas dans le nihilisme qu’elle peut évoluer ! Ces événements démontrent une folie collective, comme celle de l’inquisition. Tuer au nom de la croyance, c’est la nier complètement. Théologiquement une absurdité ! Bien sûr il est question de pouvoir au Proche-Orient. Le but est l’esclavage des populations, la répression ! De petits voyous venant d’Europe et d’ailleurs, peuvent enfin se défouler en éliminant femmes et enfants, en brisant le souvenir. Des individus manipulés transformés en machine à tuer. Ils croient pouvoir se référer à des lois leurs laissant toutes latitudes de vivre leurs instincts destructeurs. Des êtres pervertis par la violence ! Weiterlesen…

Le système de la santé vacille de plus en plus en Europe. Les frais augmentent malgré certains efforts qui restent vains parce que les réformes nécessaires ne sont pas mises en chantier. Le dépassement d’honoraires est de 6,6%. Ce sont les patients qui doivent débourser. Comment enrayer une évolution qui devient de plus astreignante pour les citoyens ? Il faudrait à mon avis accorder de plus en plus d’attention aux entretiens entre les malades et les praticiens. Lorsqu’on sait que la plupart des maux ont une origine psychosomatique, il serait temps de se concentrer plus sur les diagnostiques au lieu de prodiguer « aux victimes » des tonnes de médicaments pour enrayer momentanément les symptômes. D’où l’importance du médecin de famille, qui connaît ses patients depuis longtemps. Sans restreindre la qualité des soins, il est parfaitement possible de les rendre plus effectifs en analysant plus profondément les origines d’une maladie. Il est évident que de telles mesures ne seraient pas du goût de l’industrie pharmaceutique. C’est dans son intérêt que les gens avalent de plus en plus de pilules. Ce qui se passe avec les antibiotiques est un signe révélateur. Pour les plus petits bobos, ils sont prescrits par les praticiens afin que les symptômes d’un rhume par exemple, disparaissent de plus en plus rapidement. Comme on le sait les conséquences à long terme sont désastreuses. Ces médicaments n’ont plus d’effet, en cas d’une infection majeure. Plus les effets causés par le traitement des animaux de boucherie, nous arrivons à un taux de saturation qui nous met tous en danger. Il n’est pas étonnant que les médecins soient souvent impuissants lorsqu’un virus se déclare dans un hôpital. Les antibiotiques n’ont souvent plus l’effet nécessaire pour lutter contre ce fléau. Un autre phénomène est celui du nomadisme des patients. Ils vont d’un cabinet à l’autre espérant trouver enfin la bonne réponse. Ces migrations coûtent beaucoup d’argent, car on remet toujours le compteur à zéro. Tout le répertoire des tests est à refaire. Et tout ceci doit être facturé ! Il est étonnant que les clients agissent autrement lorsqu’il s’agit de leur voiture. En règle générale ils ne s’adressent pas à plusieurs garages à la fois. Pour quelle raison ? Parce qu’ils devraient débourser les frais occasionnés de leur poche. Il est temps que les assurés prennent conscience que pas leur comportement ils sont en train de tuer la Sécurité sociale. Il faut mettre au plus vite un terme à ces abus. Un gaspillage inadmissible qui pénalise ceux qui ont le plus besoin de soins intensifs. Pour ma part je ne vois pas la nécessité d’aller chez un médecin pour un petit refroidissement. J’attends que cela passe ! Et si ce n’est pas le cas, je prends les mesures nécessaires. Mais pas avant d’avoir essayé de me soigner par moi-même. L’amour médecin est devenu une hystérie généralisée. Il est au centre des conversations. Très souvent un observateur averti s’aperçoit que les bonnes questions n’ont pas été posées, vu que la personne concernée se rebiffe contre toute analyse de son état psychique. Il est plus aisé d’imputer aux microbes la responsabilité d’un état de santé, que de faire un retour sur soi-même. Avouer que certains symptômes proviennent d’un déséquilibre mental pose toujours des problèmes. On a honte de l’avouer !

pm

http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/05/21/le-montant-total-des-depassements-d-honoraires-continue-d-augmenter_4637297_1651302.html

Pierre Mathias

Also ich habe den Begriff zum ersten Mal in Verbindung mit Stuttgart 21 gehört. „Wutbürger“! Der Bürger/die Bürgerin macht sich Luft! Es reicht! Es langt! Jetzt gehen wir auf die Straße! Pegida … War es da nicht genauso?! Ich will die Hintergründe jetzt nicht bewerten. Auf was es hier ankommt ist der Begriff des „Wutbürgers“ als solchem. Es sei die Frage gestellt, ob wir mittlerweile und mehrheitlich nicht solche sind. Wo kommt das her? Sind unsere Lebensbedingungen so schlecht? Die ersten werden sagen: Klar! Es wird immer schlimmer! Zeit, dass mal einer Klartext redet! Ist das wirklich so? Auf der Rangliste nach dem Bruttoinlandsprodukt rangiert Deutschland auf Platz 4 der Welt, hinter USA, China und Japan. So schlecht kann es nicht sein, dass unsere Bewohner auf die Barrikaden gehen müssen. Woran liegt es also? Ich will einmal die Stichworte „Informationsfluss“ und „Informationszugänglichkeit“ einstreuen. Das Internet! Noch nie war Information so leicht zugänglich wie heute. Das hat nichts mit Wissenssteigerung zu tun. Aber auch das ist ein anderes Thema! Wenn wir in die unterschiedlichsten Foren schauen, ist es oft so, dass an einer bestimmten Stelle ein Stichwort gegeben wird, man antwortet und schon schaukelt es sich hoch. Wir werden zu Wutbürgern erzogen. Die Erziehung erfolgt unterschwellig, im Unterbewusstsein. Wladimir Putin setzt zum Beispiel sogenannte „Trolle“ ein. Das sind Meinungsmacher, die im Internet, unter anderem in Foren, Stimmung für Russland und gegen den politischen Gegner machen. Den USA sagt man Gleiches nach. Es kann also sein, dass man in einem Forum mit einem bezahlten Meinungsmacher diskutiert. Soweit die Politik! Es geht um nackte Interessen. Um diese zu wecken beziehungsweise publik zu machen, muss man sie artikulieren. Man muss das Volk auf die Straße locken, damit es diese in die Welt trägt. Oder man verbreitet sie online. Am besten beides … Der Hintergrund ist der, dass wir als Bürger und Bürgerinnen instrumentalisiert werden. Wir sind Sprachrohr. Stuttgart 21: Man kann darüber diskutieren, ob man für den Umbau oder die Erweiterung eines Bahnhofes so viel Geld investieren muss. Man kann die Frage stellen, ob so viel Natur verbraucht werden muss. Auf der anderen Seite gibt es eines zu beachten: Stuttgart 21 ist ein Projekt nicht nur für die nächsten zwanzig Jahre, sondern auch für das Ende dieses und den Beginn des nächsten Jahrhunderts. Was wir heute bauen, hat Auswirkungen in über hundert Jahren. Die Zeiten der „schwäb´sche Eisebahne“ sind vorbei. Wir können unseren Kindern nicht Zustände von vor fünfzig Jahren überlassen. Die Wahrheit und das Maß liegt wie immer in der Mitte! Es gibt zusehends Menschen, die sich über alles und jenes aufregen; über Tatsachen! Wenn es regnet, regnet es! Das kann man nicht ändern. Man kann sich darüber aufregen oder es auch lassen. Aber genau diese Menschen sind die geeigneten Adressaten für die Meinungsmacher: sie werden instrumentalisiert, um auf die Straße zu gehen, für Interessen einzustehen. Damit wir uns nicht falsch verstehen: wir haben das Recht auf freie Meinungsäußerung und jenes, zu demonstrieren. Aber ein jeder, eine jede prüfe, ob man die eigene Meinung vertritt, von der man überzeugt ist oder sich dem Mainstream anschließt, „weil´s halt so ist“!

Die Moral von der Geschicht´: Gelassene Menschen können freier denken!

© Thomas Dietsch

L’économie britannique serait la grande perdante en cas de rupture avec l’UE. Les conséquences seraient très dures pour les salariés. Mais aussi les cols blancs ne pourraient plus pavoiser comme ils le font aujourd’hui. La sacro-sainte City a déjà un arrière-goût de ce qui pourrait se passer. La Deutsche Bank, par exemple, envisage de se retirer de Londres si les citoyens votaient pour le grand départ. Elle serait suivie par d’autres instituts, ce qui provoquerait le déclin de la place financière. Allez expliquer cela au peuple qui réagit d’une manière émotionnelle. C’est là qu’il est possible de jauger les effets négatifs du populisme. Cela me rappelle les diatribes de Marine Le Pen lorsqu’elle essaie de convaincre les électeurs que sa politique économique est efficace. Elle ne l’est pas, au contraire ! Tous ceux qui prônent le nationalisme ont perdu le sens de la réalité. David Cameron, en promettant la tenue d’un référendum en 2017 joue avec le feu. Pour des raisons électorales il l’a placé sur son agenda. Pour quelques voix en plus entraîner son pays dans un marasme est un risque qu’il n’aurait jamais dû prendre. Au nom d’un patriotisme ringard, ses concitoyens pourraient bien tourner le dos à l’Europe. Une attitude qui était encore possible tant que l’Angleterre était un empire. Qu’est-elle aujourd’hui ? Un pays qui a galvaudé son industrie pour ouvrir ses portes à de nombreux spéculateurs qui sont tentés par l’argent facile. Les fleurons de l’économie britannique ont été galvaudés, démantelés, vendus à l’étranger. Weiterlesen…

L’État islamique s’est emparé de la ville de Ramadi en Irak. Une fois de plus la preuve que les fous de Dieu mènent sans rémission leur croisade contre tous ceux qui ne se soumettent à leurs lois. Ils ont été à l’origine de massacres tout au long de l’histoire. Prendre le pouvoir en se faisant passer pour des justes est une perfidie. Lorsque la religion se mêle de la politique, les conséquences sont souvent désastreuses, à moins d’avoir affaire à un homme comme le Pape François. Il n’est pas à la recherche d’hégémonie, ne pratique pas le prosélytisme. Au contraire ! Le respect des autres à pour lui la priorité absolue, quelle que soit leur croyance ou leur philosophie. Ce qui se passe actuellement au Proche et au Moyen Orient démontre quelle puissance sanguinaire à le fanatisme. Il rend aveugle. C’était le cas du peuple allemand lors du nazisme. Comment comprendre que des citoyens puissent accepter de « se suicider » au nom d’une idéologie ? De commettre jusqu’à la dernière seconde des atrocités ? Est-ce de l’aveuglement. Weiterlesen…

„A hundred years!“, says big oak tree.
„A beginning!“ replies the small,
puts down roots.
Transience lives in the soil,
Eternity in the stars.

Back I go the trail of memories,
Time dripping from the tree tops.
Plan of life:
A breath separates stone from emotion
splits death from life.

But the stars do move,
so it is mentioned in history´s pages.
Big Bang, the great shock,
cut time from eternity –
that one silent and unmoved.

© Thomas Dietsch

Un de plus à avoir flirté avec le fascisme, a avoir proféré des propos antisémites et racistes. Le grand architecte Le Corbusier est de ceux qui ont collaboré avec les Nazis. Par opportunisme ou par conviction ? Des faits, qui ont été pendant des décennies mis au rancart par qu’ils gênaient. On n’aime pas qu’un grand visionnaire soit traîné dans la boue. Mais que vaut une œuvre lorsque l’homme qui en est à l’origine est vacillant en ce qui concerne la morale et l’éthique. Il rejoint ainsi Céline, Heidegger et d’autres qui n’ont pas hésité de soutenir la tyrannie et l’injustice. Une idole de plus à mettre définitivement en quarantaine. Que puis-je ressentir à l’avenir pour Ronchamp ou le monastère de La Tourette, pour moi des hauts lieux de la spiritualité ? Que dire lorsque l’architecte de ces monuments se désavoue par son action ? On tombe de haut ! Peut-être la preuve que le diable se trouve en chacun de nous. Devons-nous l’accepter ? Non ! Ces révélations, que certains se sont évertués à mettre sous cloche, démontrent bien que le fascisme est un virus qui ne fait pas halte devant l’intelligence, la sensibilité et le talent. Cela devrait nous faire réfléchir ! Weiterlesen…