Ce serait une illusion que de croire que les indépendants ramassent des fortunes. La plupart ont des revenus des plus bas, avec lesquels ils peuvent à peine vivre. En France il y a 3,3 millions de personnes qui travaillent ainsi. Il y a bien entendu aussi certains qui s’en tirent pas trop mal, mais ils vivent constamment dans l’angoisse de connaître les sept années de vaches maigres. J’ai vécu pas mal de temps comme cela et peut vous assurer, que de vouloir donner accès à l’assurance-chômage aux indépendants est plus que justifié. Je soutiens donc le projet de loi d’Emmanuel Macron à ce sujet, car il pourrait aussi être une motivation pour tous ceux qui désirent devenir entrepreneurs. Ce serait un risque en moins. La France a besoin de personnes qui sont prêtes à se lancer à l’eau. L’initiative individuelle peut amener plus de créativité. Elle permet aussi de suivre des chemins peu conventionnels. Redonner un coup de fouet au génie français qui a un urgent besoin de se lancer dans l’aventure. Parmi les indépendants, il y a un grand nombre d’artistes et d’artisans. Ce sont eux qui par leurs initiatives personnelles donnent une note particulière au pays. On ne peut pas les classer dans un schéma fixé d’avance. Mais si l’épée de Damoclès plane constamment sur leurs têtes, ils sont paralysés. Je connais ces nuits, où on fait constamment des calculs savants, pour savoir comment rééquilibrer son compte en banque. Je ressens encore les angoisses, lorsque je contrôlais les rentrées d’argent. Ont-il payé ou pas ? Weiterlesen…

Comme je l’ai écrit hier et aujourd’hui, l’Allemagne est en pleine crise. Elle vit un phénomène qu’elle n’a jamais connu depuis près de 70 ans, celle de la perspective d’un gouvernement minoritaire. Cela revient à dire que pour tous les projets de loi, il faut trouver des alliés momentanés, ce qui est une prouesse digne d’un équilibriste. Je ne vois pas très bien Madame Merkel marchander des voix, comme un négociant d’un bazar oriental, qui essaie de faire baisser le prix d’une marchandise. Cela ne correspond pas à son profil de protestante. Et comment faire quand on veut avoir le leadership avec la France de l’UE ? Pour moi il n’y a pas d’autres alternatives que d’envoyer à nouveau les électeurs aux urnes, avec tous les dangers que cela comportent. Ce soir j’ai envie d’envoyer Monsieur Lindner et son FDP au diable. Jamais, au grand jamais il n’aurait dû faire échouer les négociations. Cela démontre une incapacité complète du sens à donner à l’histoire. Et tout cela que pour porter aux nues son ego de jeune homme smart, qui veut faire la une des journaux en « emmerdant » les autres ! Je n’ai jamais été un inconditionnel de la Jamaïque, mais c’était le seul moyen de sortir le pays du marasme politique dans lequel il se trouve. Je viens de voir Madame Merkel à la télévision. Elle essayait de garder contenance malgré la pilule amère qu’on vient de lui faire avaler. Elle a réaffirmé qu’elle se représenterait en cas de dissolution du Bundestag. Mais elle serait aussi à disposition pour les autres tâches qui pourraient se présenter à elle. Mais pour l’instant on s’aventure dans des terres inconnues. Weiterlesen…

19.11.2017 à 22 heures :

J’attendais le résultat des négociations préliminaires pour la formation du nouveau gouvernement allemand à 18 heures. Les chefs des partis et leurs adjoints sont encore en train de parler. Mais d’après les dernières informations, le tout semble être dans l’impasse à cause du rassemblement familial des réfugiés économiques qui se trouvent actuellement en Allemagne et au sujet de la fermeture des centrales thermiques fonctionnant au charbon. Ils ont déjà renoncé qu’elle devrait avoir lieu en 2030. Deux sujets clefs pour les Verts. S’ils cédaient, ils perdraient la face et ne seraient plus crédibles. D’un autre côté ce serait le non-respect de la volonté des électeurs qui ont donné le carton rouge à la grande coalition avec le SPD. Les sociaux-démocrates ont dorénavant déclaré qu’ils n’étaient pas prêts d’entamer des négociations avec le CDU/CSU. Il ne resterait plus que deux alternatives. Le Président de la République, Frank-Walter Steinmeier, pourrait charger une personne de son choix d’essayer de sortir de l’impasse. Et si il ne réussit pas non plus à trouver une majorité, il se pourrait qu’on s’achemine vers un gouvernement minoritaire. L’autre solution serait de faire revoter le peuple dans quelques semaines. Pour l’instant l’ancienne coalition est chargée des affaires courantes et peut continuer à s’en occuper jusqu’au moment, où elle pourra être relayée par un nouvelle coalition.

19.11.2017 à 22 heures 33 :

Rien de neuf du côté de Berlin. Malgré leurs désaccords, les négociateurs savent exactement qu’en cas d’échec, leurs partis se désavoueraient en ne respectant pas la volonté populaire. Dans de telles conditions, il pourrait être probable qu’Angela Merkel se retire de la scène politique, à moins que le Président lui confie un nouveau mandat et qu’elle l’accepte. Mais ce qu’on peut déjà déclarer actuellement, c’est qu’il y a beaucoup de porcelaine cassée. L’image de l’Allemagne, le roc dans la tourmente, sera égratignée.

19.11.2017 à 22 heures 45 :

Qui peut dire que si les négociations devaient aboutir cette nuit, que les délégués des différents partis n’acceptent pas que leurs instances continuent les pourparler. Puis il y encore autres chose, les rapports entre ces quatre formations sont tellement tendus, qu’il serait probable que le gouvernement ne pourra pas tenir quatre ans durant.

19.11.2017 à 23 heures :

Avec la formation d’un gouvernement faible, l’UE et la France en particulier essuieraient un coup dur. Emmanuel Macron compte sur une coopération renforcée entre les deux pays pour refaire redémarrer l’Europe. Même si je ne suis pas partisan des quatre partis en lice, je ne peux pas me réjouir, si les négociations échouaient, car cela serait des points gagnés pour Donald Trump. J’ose espérer que les politiciens en présence seront assez raisonnables pour se rendre compte de ce qui se passerait sans accord. Ne soyons pas dupes, ce serait aussi du pain-bénit pour le parti d’extrême-droite AfD. Il pourrait prouver que la démocratie ne peut qu’échouer !

19.11.2017 à 23 heures 24 :

Je pense que nous verrons plus clair demain matin. Dès que je serai levé, je compléterai ce papier. Je vous souhaite une bonne nuit !

20.11.2017

Échec des négociations. Le FDP quitte le bateau. Probablement de nouvelles élections au début de l’année 2018. L’Allemagne en crise ! Jamaïque a été assassiné ! Et Angela Merkel ? Prendra-t-elle son chapeau ? Affaire à suivre.

pm

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/19/en-allemagne-merkel-joue-son-va-tout-pour-eviter-la-crise_5217149_3214.html

Pierre Mathias

Comme prévu, Christophe Castaner a été élu délégué général à la tête de LRM pour trois ans. Il aura la lourde tache de construire un parti, qui ne devrait pas être conventionnel. Comme ancien du PS, je sais qu’une telle organisation demande une structure assez rigide, qui peut être ressentie comme étouffante par les militants de la base. J’ai le privilège de pouvoir la comparer avec celle du SPD en Allemagne, dont je suis membre depuis 1973. Et de plus j’ai une expérience syndicale. Dans toutes ces organisations de gauche, j’avais et j’ai souvent l’impression que le dogmatisme étouffe parfois la réflexion. Peut-être est-ce mon âge, mais je dois avouer que les appareils me pèsent souvent trop, qu’ils ont perdu la faculté de vraiment prendre la température. Si nous voulons faire évoluer notre société, il faut tout d’abord éviter le bourrage de crâne, qui ne reproduit que des schémas dépassés. Dès que deux personnes se mettent ensemble, il y aura toujours une qui voudra dominer l’autre. Le mythe de la carrière prend trop de place et détruit toutes options qui à priori ne pourraient pas trop plaire. Du clientélisme à la pelle ! Et c’est justement là que la LRM ne devrait pas tomber dans le piège de faire mijoter le bouillon de minuit de la démocratie. D’accord, je dois avouer qu’il est plus facile de critiquer que d’inventer de nouvelles options. Ne soyons pas dupes. Un parti a pour devoir de former des cadres qui un jour occuperont des postes importants au sein de la République. Weiterlesen…

Les couleurs du drapeau Jamaïcain sont les marraines pour un nouveau gouvernement de coalition ! Ce sont les couleurs des quatre partis : le noir pour les démocrates chrétiens et sociaux, le jaune pour le FDP et évidemment le vert pour les écologistes. Mais que peut-on prévoir de cette mixture? Quatre partis se crêpent le chignon, car leurs opinions sont souvent diamétralement opposées l’une par rapport à l’autre. Que ce soit les Verts avec le CSU, le parti conservateur de Bavière, en ce qui concerne avant tout le regroupement familial des immigrants ou les libéraux avec le CDU, lorsqu’il s’agit de couper le robinet aux aides accordées aux nouveaux Länder. Ils veulent que l’impôt de solidarité soit tout simplement éliminé. Les négociations continueront probablement jusque dans la nuit du dimanche au lundi. Et ce ne sont que des discussions de sondage. Ce n’est qu’après un vote des délégués de chaque parti, que nous saurons si oui ou non, on pourra probablement continuer à hisser le drapeau de la Jamaïque. Je crois que les instances des partis réussiront à rédiger un programme, mais il est sûr qu’il ne peut qu’être bancal. Je crois qu’il déplaira souverainement aux militants de ces quatre formations qui pourraient faire capoter le tout. Ce serait un très grave coup pour la démocratie allemande. Elle prouverait ainsi qu’elle n’est plus capable de respecter le souhait des électeurs. En cas d’échec il faudra refaire voter le peuple. Weiterlesen…

Non, ce n’est pas une panne de voiture. Il n’est non plus question d’aciéries en Ohio, car la plupart n’existent plus. Vous n’avez pas deviné ? Cela se passe dans un prison de Lucasville. Le condamné, âgé de 69 ans, est attaché à une espèce de civière. Un autre homme a préparé une seringue. Il ne s’agit pas d’un antibiotique, mais bien d’un poison. Nous assistons à une exécution capitale. On n’emploie pas la guillotine, pas le gibet, on n’engage pas un peloton d’exécution, mais on préfère piquer, comme si on endormait un chien ! Dans ce cas-là c’était une intraveineuse. C’est plus clean. Mais il y a un hic, le bourreau à cherché en vain une veine, aux deux bras, à la jambe, pas de résultats. « Monsieur, auriez-vous l’amabilité de me dire, où votre médecin-traitant vous fait des injections ? » Alva Campbell ne peut que se déplacer sur une chaise-roulante ou avec déambulateur. Il est atteint d’une grande insuffisance pulmonaire. Malgré une maladie mortelle, le gouverneur Républicain de l’Ohio, John Kasich, n’avait pas renoncé à le faire exécuter. Après deux heures de calvaire, les fonctionnaires interrompirent toute cette procédure macabre. Essayez de vous imaginer, Campbell a été arrêté en 1997. Il a passé à peu près 20 ans dans les cellules réservées aux condamnés à mort. Une attente interminable. Chaque jour aurait pu être le dernier. Pour beaucoup c’était une mort à petit-feu. C’est le comble de la cruauté. Et les gens qui se permettent de telles horreurs se disent être chrétiens, vont régulièrement à l’église et puis en fin de compte cette panne. Elles sont courantes aux USA, le pays de la haute technologie. Parfois il faut un temps infini pour que le condamné rende son âme. Cela fait peut-être jouir les justiciers qui voient dans la vengeance leur raison de vivre. Cela me dégoûte ! Weiterlesen…

À la COP23 qui a lieu à Bonn en ce moment, tout le monde est prêt à faire quelque chose pour le climat. Emmanuel Macron promet qu’il n’y aura plus de centrales électriques propulsées à l’aide du charbon d’ici 2020. Mais comme cela représente en France qu’un infime nombre de sites, il ne se mouille pas trop. Ce serait autre chose avec le nucléaire. Angela Merkel par contre est dans l’embarra. 40% du courant allemand est produit à l’aide de la lignite et du charbon noir. Patatras ! Tout cela extrait du territoire national. C’est un des thèmes des négociations actuelles afin de former un nouveau gouvernement. Certains petits camarades de la CDU/CSU ainsi que du FDP crient au sacrilège. Il veulent faire durer le plaisir au delà de 2030 comme l’avaient réclamés les Verts. Ces derniers ont fait amende honorable, ce qui ne sera pas du goût des écolos au sein de leur formation, et ils sont majoritaires. Je comprends parfaitement les arguments des uns et des autres, mais le climat a une pneumonie qui risque de devenir mortelle, si on continue de la gratifier de CO2. Je commence a en avoir marre de tout ce poulailler, où les cocotes et les cocos parlent pour ne rien dire. Si on continue à infester l’air ainsi, un jour nous ne respirerons plus, les mers et les océans déborderont, la glace ? On l’a trouvera seulement chez l’Italien du coin. « Gelato per favore ! » Et l’ours se régalera avec une boule de vanille. Comme Madame Merkel a mauvaise conscience, elle enverra par recommandé 100 millions de plus aux pays méridionaux pour couvrir un tant soit peu les dépenses dues au réchauffement climatique. Et ce cher Monsieur Trump ? Il a envoyé ses larbins, qui comme des perroquets n’ont qu’un mot à la bouche : « Le charbon est un cadeau du ciel et si c’est ainsi, qu’il avale la fumée en nous disant un grand merci ! » Weiterlesen…

C’est exact, depuis des décennies on tourne en rond lorsqu’il s’agit des cités. Personne n’a trouvé des recettes efficaces. Ce qui manque c’est de donner aux habitants du courage. Il y a quelques années j’ai rencontré une famille marocaine dans les quartiers Nord de Marseille. Nous sommes devenus amis. Ils habitaient dans un ensemble très soigné, ce qui n’est pas habituel dans les banlieues. Pas de graffitis, pas de papiers par terre, pas des tessons de verre. Un parc avec des jeux pour les enfants, du sable sans vieilles seringues, utilisées par les junkies et jetées comme par vengeance pour blesser les petits. Je demandai à Mohammed comment cela se faisait que cet endroit soit si soigné ? « Nous sommes propriétaires de nos appartements et tenons à la propreté ! » Je pense qu’Emmanuel Macron devrait faire des propositions allant dans ce sens, afin que bien des familles puissent acquérir leur logement. Cela donnerait à la population locale une assise, l’impression d’appartenir à la France, d’être des citoyens à part entière. Un tel modèle est motivant. Mohammed, qui travaille comme agent municipal, a obtenu un crédit avantageux. Pour le rembourser et payer les intérêts, il ne dépense pas plus que s’il devait louer un logement. « Nous avons tous un boulot, même les jeunes. » Cette petite cité est connue en ville et c’est, contrairement aux grands ensembles vétustes des autres quartier, une bonne adresse. Même si on s’y prend très tard, il faut motiver les gens et leur dire qu’ils ont des chances s’ils prennent leur destin en mains. « Je t’assure, nous ne voulons pas être des assistés et être traités comme tels ! » Weiterlesen…