Quatre demandeurs d’asile alcoolisés ont commis des méfaits le Nouvel an à Amberg, une petite ville bavaroise. Un évènement condamnable, mais courant à cette époque de l’année, où le blues est de mise, quelle que soit la couche de la population. Un évènement qui a été évidemment récupéré par les néonazis, qui se considèrent comme les défenseurs de la civilisation occidentale. Comme les SA, ils se sont décidés d’intervenir en formant une milice citoyenne ayant pour but, de maintenir à carreau les « bronzés ». En bafouant ainsi les forces de police et la justice, une étape a été franchie en Allemagne, qui est absolument inadmissible. Celle qui peut expliquer la ratonnade contre les migrants à Chemnitz ou les attaques contre des commerces juifs. Comme dans les années 20 ! C’est ainsi que la montée d’Adolf Hitler a débuté. Et dire que certains de ces fascistes ont endossé des gilets jaunes en hommage à leurs camarades français. Ce qui se passe à Amberg devrait probablement plaire à Dieudonné, le pourfendeur de l’internationale juive, une thèse soutenue par les fondamentalistes catholiques en Pologne par le biais de Radio Maria. Un émetteur protégé par le gouvernement de Varsovie, qui crache à longueur de journée de venin sur les juifs, sur les musulmans, sur tous ceux, qui comme les homosexuels, ne correspondent pas à leurs vues sociétales, qui refuse que cette racaille » altère les valeurs chrétiennes de l’Occident et qui sans le dire expressément, n’aurait pas d’objections de réactiver les chambres à gaz. Weiterlesen

La démarche d’un vrai héros se marque par la capacité de sortir d’un conflit majeur. Eric Drouet, un des leaders des Gilets jaunes, a été une fois de plus été interpellé non loin des Champs-Élysées pour vérification d’identité. Il était sur le chemin d’une rencontre avec des camarades, non loin de l’Arc de Triomphe, dans le but de mener une action limitée mais d’un haut caractère symbolique. Eric Drouet semble vouloir remettre cela ! Je ne le lui reproche pas, mais il serait temps de changer de tactique. Ce n’est pas dans une résistance acharnée que la situation pourra s’améliorer et c’est de cela qu’il est question. Il a eu le mérite de mettre le doigt dans la plaie en ce qui concerne la précarité en France, d’ébranler la Présidence. Un résultat appréciable pour un mouvement qui est parti de rien. Mais attention, les dérives que j’ai pu remarquer en disent long. Lorsque un internaute sur Facebook réclame la tête d’Emmanuel Macron et la mort de la République, ce n’est pas une voie, où je suis prêt à m’engager. Je suis une personne très attachée aux institutions et considérerais la mort de notre système, comme un déni de notre histoire. Cela voudrait peut-être dire, que je n’aurais plus la liberté d’écrire ce que je pense au plus profond de moi-même. Une fois de plus je vous déclarerai ici que je soutiens le Président de la République, même si je considère qu’il a manqué de doigté, qu’il n’a pas trouvé les mots adéquats pour atténuer les angoisses des plus pauvres. Weiterlesen