« Je n’aime pas les femmes noires. Je ne voudrais pas coucher avec elles ! Mais ne croît surtout pas que je sois un raciste ! » Ce sont les déclarations d’un ami, qui m’ont donné un goût amer et que je condamne évidement. Il m’a dit, que cela ne concernait que la sexualité, non pas son estime pour des gens qu’il respectait, Puis il a parlé de son sens du perfectionnisme, qui l’incitait à avoir de telles appréciations. « Tu sais que je me casse la tête lorsqu’il s’agit d’objets comme une table, qui doit avoir les bonnes dimensions, où la perfection détermine sa valeur. Il a ainsi tout réfuté ce qu’il avait déclaré avant, lorsqu’il s’élevait contre l’exclusion et prônait l’égalité des ethnies. Et tout cela d’un homme d’une gentillesse absolue, d’un être qui ne ferait du mal à une mouche. Il est toujours là lorsqu’on a besoin de lui, a des amis venant des quatre coins du monde, ce qui rend encore plus suspect de telles remarques. J’ai essayé de lui dire, que tout ce qu’il disait ne reposait pas sur grand-chose, lorsqu’on se donne la peine de prendre la vie sous la loupe. L’amour jette son dévolu souvent sur des personnes, dont « il n’était pas question ! » « Et que ferais-tu si tu tombais sur une black pour laquelle tu ressens plus que de la sympathie ? Laisse donc faire la destinée ! » Je ne voulais pas entrer dans un débat, dont je savais, où il mènerait, c’est à dire dans le néant, mais plutôt lui faire comprendre, qu’il ne faut jamais généraliser, que la vie est faite d’imprévus. En parallèle à tout cela, la lettre de menace de mort que le député noir du LRM ,Jean-François Mbaye vient de recevoir. On lui promet de lui envoyer une balle dans la tête, de l’exécuter. Paroles de Gilets jaunes, qui se sont égarés sur la mauvaise voie. Inutile de me répéter que je suis sûr qu’une grande majorité de jaunistes rejettent de tels propos !

« En 2019, voici ce que je reçois encore de lâches anonymes à mon bureau de l’Assemblée. Suis-je choqué ? Apeuré ? Non ! Je suis encore plus déterminé à éradiquer le fléau raciste de notre beau pays la France. Bien entendu je porterai plainte… », annonce le député de la 2e circonscription du Val-de-Marne dans son tweet. Une attitude digne, celle que j’attends d’un député. « De quel droit un Africain vient se mêler des problèmes de la France » déclare l’auteur de la lettre anonyme. Laetitia Avia (Paris) et Hervé Berville (Côtes-d’Armor), eux aussi députés de la majoirité, sont concernés par de telles diatribes. « En France, en 2019, certains n’arrivent toujours pas à digérer que des Noirs à leurs yeux d’éternels nègres irrémédiablement sauvages et arriérés puissent être des représentants de la nation » déclare SOS-Racisme. Il va sans dire que pour moi, il ne peut qu’y avoir de la tolérance zéro dans de tels cas. Cela devrait faire réfléchir les modérés du mouvement des Gilets jaunes ou veulent-ils se rallier aux thèses de la France de Pétain, celle de l’intolérance , celle du meurtre raciste. Il serait grand temps de se réveiller, de condamner haut et fort de tels propos ! La France de souche n’est-elle plus en mesure de faire ? La preuve terrible, où la haine peut mener. Pas de doute, cela pue un peu partout en Europe, où les blacks sont pris de plus en plus pour des singes ! Même plus pour des primates, ce qui leur ferait honneur. Non, je ne vous épargnerais pas, je ne me tairais pas, jamais!

pm

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/01/05/un-depute-lrm-recoit-une-lettre-raciste-le-menacant-de-mort_5405367_823448.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.