La Corée du Nord a tiré un missile qui a survolé cette nuit le Japon. Nous arrivons de ce fait petit a petit à point de non-retour. Une situation d’autant plus dangereuse que Donald Trump se trouve sous le feu de la critique et a un cruel besoin de redorer son blason. Lorsque rien ne va plus, les potentats ont recourt à la guerre, afin de démontrer qu’ils sont puissants. De l’autre côté il y a le démagogue Kim Jong-un qui veut montrer de quel bois il peut se chauffer. Sa justification sont les manœuvres en Corée du Sud, où l’armée américaine participe massivement. Il suffit d’un incident et toute la machinerie d’une guerre nucléaire peut être déclenchée. Shinzo Abe, le premier-ministre japonnais a qualifié ce tir comme « une menace sérieuse et grave pour le Japon ». Il a demandé au Conseil de Sécurité intervenir dans la matière. Il est de l’intérêt de la Chine de tout faire afin de désamorcer ce bras-de-fer et d’inciter son allié, qu’est la Corée du Nord, a enfin arrêter ce genre de provocations. Elle a déjà approuvé des sanctions économiques, mais cela ne semble pas suffire. Le tout serait plus facile si les rapports diplomatiques avec les USA étaient meilleurs. Le twitteur qu’est le président américain ne manque pas une occasion de cracher du venin sur les maîtres de Pékin, les accusant directement de nuire à l’économie américaine en pratiquant le dumping. C’est probablement assez exacte, mais dans la situation présent il s’agirait avant tout de réfléchir comment neutraliser Kim Jong-un. Ce dernier sait parfaitement qu’elle est l’ambiance entre les deux pays et continuera à attiser le feu pendant qu’il en est encore temps.

Xi Jinping, le président de la Chine, serait bien conseiller de ne pas se laisser entraîner dans une situation irréversible. Et les Russes ? Il ne peut pas être dans l’intérêt de Vladimir Poutine que les belligérants en viennent aux armes. Il est bien trop pragmatique pour se laisser entraîner ans une aventure qui ne lui apporte rien. Appeler les parties en cause à plus de pondération ? Cela peut jouer un certain temps, mais avec les personnes en cause, je doute que cela puisse durer. Cela m’étonnerais pas que les États-Unis lancent un coup de semonce en lançant une attaque locale. Ce serait l’étincelle qui pourrait faire tout exploser. Alors que faire dans une telle situation ? Á part les appels provenant des uns et des autres, nous sommes assez dépourvus de moyen afin de faire baisser la température. On ne peut que souhaiter que Rex Tillerson, le secrétaire d’État, puisse convaincre son président de serrer son poing dans sa poche. Mais comme il est impulsif, ses réactions sont complètement imprévisibles. Je ne sais pas ce que nous réservera l’avenir, si sur un coup de tête les deux protagonistes décident d’entrer dans le ring. Il est certain que la Corée du Nord ne pourra pas tenir tête à une puissance mondiale. Mais un tel scénario aurait un effet de dominos. Je ne vois pas comment la Chine pourrait rester neutre dans une telle situation. Historiquement elle considère encore toujours le Japon comme un rival. Je doute fort qu’elle entreprenne quoi que ce soit qui pourrait renforcer le gouvernement nippon. Et l’Europe ? Dans ce cas-là je souhaiterais qu’elle reste en retrait.

pm

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/08/28/tir-de-missile-nord-coreen-vers-le-nord-du-japon_5177735_3216.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *