Que diront les rats de bénitiers après l’attaque d’une école du Nord de la Syrie qui a causé la mort de 22 enfants et de 6 enseignants ? Diront-ils que c’est regrettable mais qu’ils n’en ont rien à faire. Je veux parler des chrétiens qui se déclarent être des sympathisants du FN, ceux qui veulent soi-disant sauver nos valeurs. Des personnes allant régulièrement à l’église, mais voulant totalement ignorer ce que l’Évangile nous commande de faire : aimer autrui autant que soi-même. Essayez donc d’imaginer le calvaire de ces populations ? Cela gêne évidemment lorsqu’on a plutôt tendance à vouloir envoyer tous ceux qui nous dérangent au diable. C’est évidemment les étrangers dont il est question ! En pensant ce soir aux familles touchées par ce drame, je ne peux que saluer l’éthique d’Angela Merkel, qui ignorant les contraintes électorales, se doit comme chrétienne avant tout d’être charitable. J’en veux à tous ces pharisiens qui osent critiquer une attitude chrétienne. La parole du Christ est-elle mise en doute ? Ces gens me font honte ! Bien au chaud dans leur petit confort bourgeois, ils osent donner des leçons de civisme. Où est passé l’esprit de la Résistance, qui préconisait avant tout la solidarité ? Lorsque je vois à quel point l’esprit républicain est mis à mal, j’en ai la nausée. Inutile de d’afficher avec des cocardes tricolores, lorsqu’on ignore la Charte des droits de l’homme issue de la Révolution ! Encore plus de chanter la Marseillaise ! Et dire que la France était une terre d’accueil, un pays généreux pour qui l’aide était la chose la plus normale du monde. Mais ce n’est pas seulement un phénomène français. Où que l’on regarde en Europe, il y a de plus en plus de haine. Dans ce bourbier, je salue l’attitude généreuse du Pape François, qui condamne le manque d’humanité d’un grand nombre de soi-disant croyants. Lorsqu’on est confronté à la vague xénophobe de la Pologne, de la Hongrie ou ailleurs, il est permis de se demander ce qui a pu provoquer ce décalage entre l’écriture et les faits ? Est-ce la peur ? Est-ce l’égoïsme ?

Aux informations télévisées il était possible de voir les enfants blessés lors de cette attaque aérienne, dont personne ne veut être responsable. Les cris de désespoirs de cette petite fille, qui déclare devant la caméra ne jamais plus vouloir aller à l’école. Et parallèlement à tout cela les déclarations ordurières venant de Béziers, de Dresde, attisant une chasse aux sorcières contre les plus démunis. Il y a de quoi être écœuré. Et moi ? Je suis devant mon ordinateur et essaie de trouver les mots justes pour exprimer ce que je ressens. Mais comment expliquer le vide ? L’impression d’être complètement impuissant lorsqu’il s’agirait de prendre des initiatives. Je crains que la torpeur dans laquelle je me trouve a atteint un grand nombre de démocrates, qu’ils ne savent pas par quel bout commencer. Si le massacre des petits ne touche presque plus personne car il font partie des faits divers, je ne vois pas comment mobiliser les hommes et les femmes de bonne volonté ? Il y a heureusement un grand nombre de personnes qui aident, mais elles semblent impuissantes face à l’obscurantisme. Elles parlent comme moi un autre langage et n’arrivent pas à faire vraiment opposition. Quel malheur !

pm

http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/10/27/syrie-22-enfants-meurent-dans-le-bombardement-d-une-ecole_5021673_1618247.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *