La conception du droit international à la Trump est nauséabonde. Son attitude quant à la reconnaissance des territoires occupés par Israël est à mon avis félonne, illégale, arbitraire. C’est un peu comme si les États-Unis avaient cautionné l’annexion de la France par les troupes nazies. Un exemple peut-être assez brutal, mais qui démontre une fois de plus que la loi du plus fort prime. Je ne crois pas qu’il rende un service à l’État hébreux en agissant de la sorte. Vouloir légaliser ce que je désignerais comme un agissement tombant sous la rubrique « néocolonialisme » ne peut pas être positif car il blesse les droits de l’homme. Je ne peux dans ce contexte que soutenir la cause palestinienne, car elle institutionnellement correcte. Si les USA cautionne le rapt, cela ne peut qu’être néfaste, aussi pour d’autres pays. Cela n’a plus rien à voir avec la démocratie. Tout cela me met hors de moi, car cela détruit la conception que j’ai de l’équité, de la moralité. Cela voudrait dire que je place un voleur sur un piédestal, que je le vénère pour avoir lésé des tiers. Ce n’est pas ainsi qu’on propage la paix dans le monde. Tout cela sera un boomerang qui atteindra un jour Israël de plein fouet, ce que personne ne peut souhaiter. Aussi bien les Juifs que les Arabes ont un droit légitime de vivre dans cette région et de s’y sentir en paix, ce qui est loin d’être le cas. En reconnaissant l’annexion des territoires palestiniens, Donald Trump jette de l’huile dans le feu. Comme vous pouvez vous rendre le compte, je suis outré, car je vois plus de base morale dans la politique. Je vois plus que de la piraterie et cela me dégoûte. D’agir ainsi c’est cautionner la criminalité. Je ne vois pas d’autres solutions que de créer deux États dans cette régions, deux entités qui travaillent la main dans la main et qui voient leur avenir dans la coopération, non dans la guerre.

On donnant à l’injustice son aval, rien de bon ne peut en résulter. Qu’elle est la raison qui a poussé la Maison Blanche d’agir ainsi ? Des commentateurs parlent de politique intérieure. La minorité juive en Amérique a beaucoup d’influence. Il est évident que pour Donald Trump, qui se sent acculé par une vague d’indignation, il est impératif pour lui de gagner ces électeurs à sa cause. Il espère qu’une telle décision puisse avoir un effet positif. Tout cela me fait penser à des agissements mafieux, où le parrain a intérêt de placer son son ailes, des clans pouvant lui servir personnellement sans pour autant tenir compte de l’intérêt général. Tout cela est un signe de décadence, car il remet en question toute l’éthique politique. Si le mépris de l’homme en est la quintessence, c’est de la décadence. Et c’est le cas des États-Unis et d’Israël. En attisant ainsi la haine, il ne pourra pas y avoir de pérennité, c’est un appel à la guerre, à la mort. Je ne peux et veux pas l’admettre. Les familles qui ont été mutilées par le génocide devraient faire entendre raison à leurs compatriotes, leur faire comprendre que l’occupation restera de tous temps une action immorale. Rien ne peut la justifier, car elle est génératrice de mort. Je m’exprime ainsi, car je voudrais faire entendre raison aux Israéliens, leur dire qu’ils font fausse route, qu’ils souillent la mémoire des victimes des nazis en cautionnant une telle politique !

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/19/colonies-israeliennes-derriere-la-decision-de-trump-des-enjeux-de-politique-interieure-et-la-poursuite-d-une-diplomatie-de-rupture_6019662_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.