Ce qui se passe actuellement à Londres ressemble bien à de l’autodestruction. Le gouvernement de Madame May a perdu cinq de ses membres, après qu’elle ait déclaré que le cabinet avait approuvé l’accord qu’elle avait négocié avec l’UE. Un nombre élevé de députés vont même aussi loin, qu’ils réclament sa démission. Cela reviendrait à dire qu’il y aurait tout d’abord un vote de défiance au sein du groupe parlementaire des Tories. Il y a bien des risques qu’elle ne réussisse pas à passer ce cap. Au parlement elle n’aurait dans l’état des choses, pas de majorité. Tout aussi bien les pro- que les anti-brexit diront non. La gouvernance de Theresa May ne tient plus qu’à un fil. Je pense que cela ne sera qu’une question de jours et la Grande-Bretagne sombrera dans la plus grande crise depuis la dernière guerre mondiale. Ce qui de dessine-là est un désastre, un de plus dans cette période agitée que nous connaissons actuellement. Il est certain que sans un accord, le pays tombera dans un marasme économique, mais aussi pour l’UE ce serait un obstacle de taille à surmonter. « Reconstruire une relation avec l’UE pour le bien des relations futures, il n’y a pas de plus grand enjeu », a-t-elle déclaré. « Il faut respecter la volonté des Britanniques. Le 29 mars, nous quitterons l’Union européenne ». D’accord, mais ce qu’elle a évité de dire, c’est que le peuple a été trompé lors du référendum, qu’il n’a pas été vraiment mis au courant des conséquences qu’une séparation avec l’UE pouvait entraîner.

Je suis d’avis qu’il serait honnête d’appeler une fois de plus les citoyens aux urnes. La politique consiste à faire des corrections lorsqu’il y a lieu de le faire et dans ce cas-là cela serait prioritaire. Il y aurait espoir que le résultat du scrutin soit différent. Bien des gens ont compris que la souveraineté dans la précarité est un leurre. Le Royaume serait le jouet des marchés financiers, ce qui est bien pire que les règles communautaires. Des personnages comme Boris Johnson sont de fieffés menteurs. Tout ce que l’ancien ministre des affaires étrangères prétend est du poison. Il s’est mis à la tête des fossoyeurs et est entrain de réussir son pari, faire en sorte que le pays sombre dans le chaos. La méthode Trump, celle de diviser une nation pour se hisser au pouvoir. Et dire que de tels individus se prennent pour des patriotes ! L’accord obtenu avec l’UE à Bruxelles, est de loin le moindre mal, mais cette dernière chance risque d’être galvaudée par des carriéristes, qui comme des chacals dévorent ce qui reste des cadavres que d’autres prédateurs ont tué. La Commission européenne a déjà déclaré, qu’il ne serait pas question de renégocier cet accord, ce que j’approuve entièrement. Il serait évidemment bien d’appeler les Anglais aux urnes pour leur redemander leur avis. C’est eux qui subiront les conséquences d’une politique hasardeuse, le moins qu’on puisse dire. Mais je pense pas que le gouvernement May aller jusque là, car il n’existera plus. D’ici peu nous saurons où nous en sommes. Et pendant tout ce drame, la monarchie fait la une en montrant un certain faste, qui de mon avis, est tout à fait déplacé dans un tel contexte. Il serait peut-être plus réaliste de mettre les drapeaux en berne !

pm

https://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2018/11/15/brexit-sommet-a-bruxelles-et-demission-au-sein-du-gouvernement-may_5383809_4872498.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.