Quelle chance pour Marine Le Pen d’avoir de tels copains. À Washington ce cher Donald, à Moscou frère Vladimir. Ce dernier n’hésite pas de s’impliquer directement dans les élections français en semant de fausses nouvelles. Et puis il y a des gros sous, sous forme de crédits évidemment. La très nationaliste Française de souche ne semble pas hésiter à s’adresser au Kremlin pour obtenir de l’aide dans une affaire strictement partisane. Je suis étonné qu’elle agisse de la sorte. Non, Vladimir Poutine n’a pas à se mêler de nos affaires. Ce qui est déconcertant dans tout cela c’est qu’elle est en opposition complète avec ses prérogatives d’indépendance nationale. Cela voudrait dire que ses déclarations sont des attrapes-nigauds. Puis il y a son action anti-capitaliste.Tout le contraire des intérêts de l’oligarchie chère à la nomenclature russe. Tout cela ressemble à des couacs dans le flonflon tricolore du FN. Il serait bon de dévoiler un temps soit peu cette affaire et de forcer la candidate de donner des réponses. Ne se rend-t-elle pas compte qu’elle se met ainsi à faux ? Donald Trump a de graves ennuis à ce sujet. Les services secrets américains sont sur des pistes qui pourraient mettre le président dans une situation difficile. S’il a des choses à cacher, il est sujet à des chantages. Et ceci en corrélation avec une puissance étrangère. Si j’étais mauvais, je pourrais en dire tout autant de Marine Le Pen, si son parti, dont elle a mis en veilleuse hier sa présidence, est dépendant d’une manière ou d’une autre du bon vouloir de banquiers russes, proches du pouvoir.

Elle est, qu’on le veuille ou non, imbriquée dans une affaire, dont il serait préférable qu’elle n’ait jamais existé. Il est question ici du crédit accordé avec le bon vouloir du Kremlin. Et comment peut-elle accepter, en bonne Française nationaliste, que les médias russes proches du pouvoir ou même étatiques s’impliquent ouvertement dans la campagne électorale, et ceci d’autant plus qu’elle sait que Poutine veut saboter l’UE. En le faisant il sabote aussi la France. Madame Le Pen ne veut pas qu’il soit dit, mais ce sont des faits objectifs. Comme je l’ai déjà dit souvent, son programme économique est un désastre. Les Russes le savent bien et veulent affaiblir ainsi la France. Comme patriote convaincue elle devrait enfin entendre raison. Je pense que son adversaire, Emmanuel Macron, ferait bien de dire aux Français plus précisément quelles en seraient les conséquences. Pour assurer la souveraineté nationale, elle veut couper les liens avec l’UE. Mais où est sa logique lorsqu’elle est entrain de se mettre au diapason d’un Vladimir Poutine ? Y-a-t-il deux logiques ? Il serait de bon aloi de mettre un peu de lumière dans cette affaire. Il est tout de même déconcertant que ses plus chauds partisans ne cherchent pas en savoir plus à ce sujet. Il est évidant que Moscou ne laissera pas tomber Marine. Les dirigeants savent exactement que si elle mènait le pays dans le marasme, elle aura besoin d’eux. Ne nous faisons pas d’illusions, elle est un maillon dans leur stratégie de prise d’influence sur les pays européens. Ce qui se passe-là n’est pas une bagatelle. Il serait bon que le grand public soit mis au courant !

pm

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170424.OBS8467/le-kremlin-va-t-il-laisser-perdre-le-pen-sans-intervenir-surement-pas.html

Pierre Mathias

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.