En temps normal j’aurais écrit un article sur l’attentat de l’aéroport d’Istanbul qui a fait 36 morts. Une horreur de plus ! Mais ce matin je veux me pencher sur l’attitude des populistes prétendants qu’ils peuvent en un tour de main nous sauver tous. Que ce soit l’immigration sauvage, le terrorisme ou l’UE, le spectacle qu’ils nous livrent en Angleterre est lamentable. Il s’avère de plus en plus qu’ils n’avaient aucun plan en cas de victoire ce qui est parfaitement irresponsable. Maintenant ils nous livrent un spectacle lamentable et ont le toupet de prétendre que rien ne changera vis-à-vis des institutions européennes, avec une seule différence : le pays pourra continuer à jouir des avantages, que lui profèrent un statu de sociétaire. Par contre il n’aura aucun sacrifice à faire. Réveillez-vous enfin ! En cas de divorce il y a toujours des pots cassés et en fin de compte cela coûte cher. Pourquoi en serait-il autrement ? J’ose souhaiter que l’UE ne suivra pas un tel scénario avec comme but d’être conciliant. La conférence des chefs d’États semble confirmer que les négociations, après dépôt de l’acte du Brexit, seront dures et irréversibles. Un autre aspect du manque de compétences de la part des populistes : ils n’ont pas su anticiper. Comment ont-il pu ignorer que l’Écosse ou l’Irlande du Nord pouvaient se détacher du Royaume-Uni ? Nigel Farage, le leader de l’UKIP, est un exemple pour démontrer à quel point les vues des populistes sont peu réalisables. Il est en train d’envoyer la Grande-Bretagne au fond du précipice. De lui on ne pouvait pas s’attendre à plus. Mais qu’en est-il de Boris Johnson ? Un élève des écoles et des facultés d’élites ? Il saute sur le train en marche, pour gagner par opportunisme personnel le pouvoir et ceci sans prendre en considération les besoins de la nation. Ce scénario pourrait arriver bien plus rapidement que prévu. En tant que citoyen de la fière Albion ce serait un cauchemar. Voilà où mènent des décisions venant des tripes. Que veux-je exprimer par là ? Il faut par tous les moyens combattre les extrémistes, peu importe où ils se trouvent.

Les simplificateurs comme Marine Le Pen démontrent des graves lacunes lorsqu’il s’agit de mettre en pratique leur politique néfaste. Comme Donald Trump, ils ont une profonde ignorance, en particulier lorsqu’il s’agit d’économie. Le programme du FN nous mènerait directement à la faillite, car il est fait de slogans et non pas de raison. Mettre en pratique un discours du Café du Commerce, s’avère être des plus dangereux. La situation en Angleterre vient à propos pour démontrer ce qui pourrait se passer ailleurs. Une fois de plus il est désarmant de voir à quel point l’éducation civique et politique est obsolète. Le peuple est tenu en ignorance afin que les dirigeants puissent faire à leur guise tous ce qu’ils veulent. Il est simple de trouver des responsables un peu partout et de mettre au pilori les plus défavorisés. Il serait grand temps que les démocrates élèvent enfin leurs voix pour faire comprendre aux gens, qu’ils courent au suicide en votant pour les extrémistes. La colère est mauvaise conseillère lorsqu’il s’agit bâtir. Elle n’a pour but que la destruction. Il ne faut donc pas attendre des miracles de ceux qui l’attisent. Ils sont de grands manipulateurs et devraient être confondus. Jeremy Corbyn, le chef des Travaillistes ferait bien d’en prendre de la graine et jeter son chapeau dans l’arène. Il n’est pas mieux que Johnson et ferait bien de passer à la trappe !

http://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/article/2016/06/28/le-chef-des-travaillistes-britanniques-jeremy-corbyn-perd-la-confiance-de-son-parti_4960020_4872498.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *