Oui, je soutiens totalement ce que le Président de la République a dit au sujet de l’OTAN, n’en déplaise à Madame Merkel. L’Alliance atlantique est moribonde ! Le responsable de ce désastre est Donald Trump, qui n’en fait qu’à sa guise et qui impose à ses partenaires de se soumettre aux USA faute d’être punis. Il en va en particuliers des 2 % du PIB. Et puis il y a encore un problème de taille. Le président américain déteste l’UE et voudrait la voir s’effondrer. On pourrait se passer de tels amis ! Pour moi ce serait une raison de quitter au plus vite cette organisation, qui ne sert strictement plus à rien. Je ne verrais pas d’inconvénients que la France se conduise de la même matière qu’à l’époque de Charles de Gaulle, qui avait mis en veilleuse sa participation, l’époque, où le siège de l’OTAN fut transféré de Paris à Bruxelles. Ceci pour faire comprendre aux Allemands, que le temps des laquais devait être révolu. Je trouve pénible de voir l’attitude de la Chancelière qui comme d’habitude louvoie, n’a pas le pep de dire ses quatre vérités à l’être insensé qui occupe la Maison Blanche. « Je ne pense pas qu’un tel jugement intempestif soit nécessaire, même si nous avons des problèmes, même si nous devons nous ressaisir », a-t-elle déclaré. Voilà ce qu’elle a »pondu » aux côtés du secrétaire général de l’Alliance, M. Stoltenberg. «Les « termes radicaux » de M. Macron ne correspondent pas à « mon point de vue au sujet de la coopération au sein de l’OTAN » Je pense comme Emmanuel Macron, que nous sommes arrivés au point de rupture et que pour sauver ce qu’il y a encore à sauver, il ne faut pas mâcher ses mots. Lorsque les membres font n’importe quoi, comme la Turquie, qui ignore les règles de l’alliance, à quoi bon encore la maintenir en vie. « Vous n’avez aucune coordination de la décision stratégique des États-Unis avec les partenaires de l’OTAN et nous assistons à une agression menée par un autre partenaire de l’OTAN, la Turquie, dans une zone où nos intérêts sont en jeu, sans coordination, a-t-il souligné. « Ce qui s’est passé est un énorme problème pour l’OTAN. »

C’est ce que Macron a dit. Il a été encore assez modéré. On aurait aussi pu dire, que l’UE n’avait aucune raison de se vautrer dans la boue devant un autocrate qui ne veut que sa perte. Autant je reconnais les mérites d’Angela Merkel en ce qui concerne les migrants et le nucléaire, autant je souhaite qu’elle quitte au plus vite le pouvoir. Pour moi elle est aujourd’hui un frein à l’autodétermination de l’Europe. Il faut abandonner au plus vite les structures atlantiques et les remplacer par un programme de défense commune au niveau de l’UE. J’appelle de mes vœux la création d’une armée commune et un renforcement des institutions européenne en ce qui concerne la politique extérieure. La crise avec l’OTAN pourrait être enfin une chance, 74 ans après la fin de la seconde guerre mondiale de s’émanciper enfin du joug de l’Amérique. Je sais parfaitement ce que nous lui devons, mais faut-il continuer à tout jamais de lui « lécher le cul » ? C’est ceci qui me dérange le plus dans l’attitude de Madame Merkel est ses acolytes. Cela dérange aussi l’extrême-droite et lui apporte de l’eau sur son moulin. Il faudrait qu’elle démontre enfin un peu plus de caractère et qu’elle n’accepte pas tout de Donald Trump, qui la méprise !

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/07/macron-juge-l-europe-au-bord-du-precipice-et-l-otan-en-etat-de-mort-cerebrale_6018363_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.