Non, je ne me réjouis pas que le Mexique ait dû céder au chantage de Donald Trump. Pour ne pas subir un Waterloo économique, ce pays a été obligé de se soumettre aux commandements de Washington et de tout faire pour arrêter le flux migratoire. Peut-être une bonne chose pour ces malheureux, qui se verraient mal traité s’ils arrivaient à passer aux USA, traités comme de la vermine. Probablement il est mieux qu’ils se rendent compte plus tôt de l’impossibilité de leur démarche. Mais ce qui me gène plus, c’est que « l’accord » avec le Mexique ait été obtenu d’une telle manière. Le fait est, que le pari du président américain est une entrave au mœurs que nous connaissons, tout au moins en Occident, depuis la fin de la guerre. C’est la méthode autocratique qui a été appliquée-là avec toute sa brutalité. Je ne peux que déplorer qu’on en soit arrivé là. Il serait grand temps de revenir à une manière de faire digne de notre civilisation. Tout cela démontre à quel point notre démocratie est devenue vulnérable, qu’elle est en proie à l’action des fortes gueules qui la manipulent à leurs fins. L’antithèse complète d’une société, où le dialogue devrait être de mise. Suffit-il de mettre les gouvernants à genoux en occupant la rue ? Si c’était le cas, cela serait la porte ouverte à l’anarchie. Notre système est d’une énorme vulnérabilité, ce que je trouve des plus inquiétants. Quelle image laissons-nous à nos enfants ? Celle d’une société en pleine dérive, où le gangstérisme a la priorité ? Nous sommes au courant de quelle manière agit Donald Trump. Ce qui me gêne énormément c’est le succès qu’il remporte. C’est de l’impérialisme pur et dur, où un potentat impose sa loi. Il risque d’en être de même pour l’Europe si nous continuons de battre de l’aile. Grâce à son soutien, les populistes ont gagné du terrain et seront un jour forcés de lui rendre ce qu’il a donné. Une manière de pervertir complètement l’UE, de lui enlever son honneur, ce qui est fondamental.

Le fait qu’un peuple fier comme celui du Mexique puisse se plier ainsi, fait physiquement mal. Je pense que cet épisode donnera à Donald Trump les moyens de gagner les prochaines élections, que bon nombre d’Américains partiront du principe qu’il faut montrer du poing pour obtenir tout ce qu’on veut, comme on le voit si souvent dans des western. Il est clair que dans un tel contexte la voix de la raison a peu de chance de se faire entendre. Ce n’est que le résultat qui compte. Il y aura bien des citoyens qui condamneront cette manière félonne de faire de la politique, mais le bas-peuple se frottera les mains. C’est aussi un exemple de veulerie de la part des victimes, en ce cas-là le gouvernement mexicain. Est-il vraiment conscient des dommages politiques que cela entraîne ? Vous me direz avec raison qu’il n’avait pas le choix. D’accord ! Mais où étaient les voix européennes qui auraient dû battre alarme ? Où a été le soutien, dont ce pays aurait eu tant besoin ? Obsolète, pas même un mot de consolation. Le fait qu’un Matteo Salvini ait l’occasion d’applaudir, me met plus que mal à l’aise. Donald Trump a déversé de l’eau sur la roue du moulin du totalitarisme. Nous nous trouvons dans une période bien néfaste, où chaque jour nous apprenons telle ou telle horreur. Pas de quoi me mettre de bonne humeur !

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/08/accord-entre-etats-unis-et-mexique-sur-l-immigration-les-tarifs-douaniers-suspendus_5473369_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.