Christian Estrosi, le maire, a déclaré le FN et ses invités fascistes non-désirables pour la fête du 1er mai à Nice. Le parti a invité les Flamands du Vlaams Belang, une formation condamnée en 2004 pour racisme, qui honore encore aujourd’hui les SS Belges tombés pour l’Allemagne nazie. Des suppôts d’Heinrich Himmler ! Les italiens de la Ligue Nord seront aussi présents à Nice. N’est-ce pas son leader actuel qui s’est déclaré pour l’apartheid dans le métro milanais, réservant des wagons au compatriotes de souche. Son but est de les séparer de la racaille issue de l’immigration. Les Polonais du Congrès de la nouvelle droite ne pouvaient pas manquer au rendez-vous. Son chef n’a-t-il pas déclaré que les femmes étaient moins intelligentes et plus faibles que les hommes. D’autres groupuscules aux thèses aussi « raisonnables » sont aussi attendus. Si c’est cela que veut propager le FN, je ne le comprends plus, lui qui prétend être d’une droite respectueuse des droits de l’homme. Il va sans dire que je salue la décision du maire de Nice, de ne pas vouloir recevoir ce beau monde. Ce qui se passerait ici, serait la dénaturation de la fête du travail, qui honore tous ceux qui sont actifs, quelle que soit leurs origines, leurs couleur de peau, leurs croyances. C’est une fête qui doit rassembler, non séparer. Ce qui se passe ici est une caricature, d’autant plus que le FN prend depuis des années Jeanne d’Arc en otage. Je ne pense que notre sainte nationale apprécierait de telles diatribes si elle vivait encore aujourd’hui.

Ce qui est encore plus déconcertant, c’est que des Gaullistes désireraient qu’il y ait accord entre le FN et le PR pour les élections avenirs. C’est vraiment cracher sur le mémoire du Général, qui a subi des attentats venant de ce côté-là de l’échiquier politique. Il doit se retourner dans sa tombe, s’il entendait, où il se trouve actuellement, des membres du Front National dire qu’ils le vénèrent. Justement une idéologie qui est issue de la collaboration avec Vichy, Pétain et compagnie ainsi qu’avec les nazis. Ceux qui ont souillé la France se font passés aujourd’hui pour les vrais patriotes, pour les sauveurs de la patrie. C’est tout simplement nauséabond. Il suivent l’exemple d’Adolf Hitler qui a accaparé le 1er mai, pour faire du pied aux forces ouvrière de l’Allemagne et à en faire des combattants pour la bonne cause! Les SA, dans les années 20 ont déjà piétiné sur les platebandes de la gauche, des communistes aux sociaux-démocrates. Les nazis ont déclaré vouloir soutenir les prolétaires dans leur combat pour plus d’égalité. Cela s’est répercuté tout de suite après la prise de pouvoir sur certaines lois sociales, mais pour peu de temps. Avec son allégeance à la Wehrmacht à l’église de la garnison à Potsdam le 23 mars 1933. Cet événement marqua le début d’un revirement encore plus à droite qui marqua un terme au rêve socialiste. Le FN attise les ressentiments des plus défavorisés afin de marquer des points aux élections. C’est du populisme à l’état pur, que du vent. Que de tels individus viennent à Nice, ville martyre, a de quoi choquer beaucoup de citoyens. Christian Estrosi se démarque ainsi des chantres de la violence, qui se trouvent aussi dans sa famille politique. Ce geste est positif !

pm

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/04/24/christian-estrosi-le-front-national-et-ses-allies-europeens-ne-sont-pas-chez-eux-a-nice_5289947_3232.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.