Le Front National essaie de se refaire une santé en invitant le chantre de l’extrême-droite américaine Steve Bannon. L’ex-conseiller préféré de Donald Trump, un raciste tous crins, a assuré les militants FN au congrès de Lille, qu’ils représentaient l’avenir, que la prise de pouvoir des fascistes en Europe n’était qu’une question de temps. Des propos vindicatifs qui ont une partie de vérité, si du côté des démocrates il y a un langage flou. J’ai espoir que tous ceux qui croient encore à la liberté se donneront un coup d’étrier. C’est la raison pour laquelle je mets mes espoirs dans la formation du nouveau gouvernement en Allemagne. Je suis persuadé qu’Angela Merkel et la future présidente du SPD, Andrea Nahles, sont bien conscientes du danger qui nous guette et feront tout pour le contrecarrer. Il sera de leur devoir de réussir un pari presque impossible pour deux partis qui ont laissé bien des plumes lors des dernières élections, celui de regagner la confiance au sein de la population. Elles savent qu’on leur demande de prendre des décisions pour effectuer des réformes courageuses. Ce sera un travail de fourmi qui prendra son temps. Pour que les prédications du prophète Bannon ne deviennent pas vérité, l’Allemagne devra se départir de sa réserve et en collaboration avec Emmanuel Macron aller de l’avant. Il faudra faire des concessions, mais elles sont indispensables pour ne pas se fourvoyer sur un terrain miné.

Et en ce qui concerne la France ? Le Président sera forcé de faire comprendre que la politique qu’il suit est rénovatrice. Qu’elle ne va pas au dépend des plus dépourvus. Je pense qu’il devra tout faire, afin qu’il n’y ait pas une dérive sociale, qui remettrait en question son grand projet de rénovation nationale. Les faits devront prouver qu’il est attentif aux appels des citoyens. Je prends au sérieux l’intervention de Steve Bannon, car je sais que cet homme est intelligent, ce qui le rend si dangereux. Ce qu’il a évidemment omis de dire, c’est que son premier but est l’impérialisme américain sur une Europe en pleine décrépitude. Il faudra voir jusqu’à quel point la guerre commerciale qui pourrait s’amorcer au niveau planétaire donnera aux USA les moyens d’imposer son idéologie fascisante dans des pays qui risquent d’être tentés par de telles expériences. Là aussi la réponse de l’Europe devra être musclée, sans concessions. Comme on peut s’en apercevoir, tout dépendra de nous. Il faut absolument que notre attitude ne ressemble pas à celle d’un lapin face à un boa. Il tient à nous de ne pas être avalé tout rond. Il faut absolument que nous regagnions enfin le devant de la scène et que nous agissions enfin au lieu de nous parer contre les attaques américaines. Ce sera à nous de relever le gant et d’accepter d’entrer dans un duel, qui, je l’espère, ne sera pas sanglant. L’intervention de Steve Bannon à Lille a fait déborder le vase, en ce qui me concerne. Je trouve inimaginable qu’un parti français puis laisser place à un sympathisant du Ku-Klux-Klan, peu importe ses opinions politiques. Cela démontre que malgré ses dires, la dérive en direction du fascisme continue. Que de se faire passer pour une formation de centre-droite est un mensonge.

pm

https://www.nouvelobs.com/politique/20180310.OBS3391/au-congres-du-front-national-steve-bannon-assure-que-l-histoire-est-de-notre-cote.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.