60.000 manifestants ont défilé dans les rues de Varsovie en scandant « Nous voulons Dieu ! », le slogan officiel de ce meeting. Une expression d’un chant catholique interprété comme un rejet de l’islam. Je trouve scandaleux que des personnes prônant la violence, le racisme, l’antisémitisme peuvent ainsi faire une OPA de la religion, d’autant plus qu’on sait que le Pape François est complètement opposé à de telles diatribes contre les étrangers, les migrants et contre tous les croyants des autres confessions. C’est la raison pour laquelle bon nombre de Polonais le haïssent, le considérant comme un traître qui cause du mal à l’Église. Certains milieux intégristes financent des organes de presse qui mettent au pilori les juifs. Et ceci dans un pays qui a souffert terriblement de l’occupation nazie. Ces individus voudraient-ils réactiver Auschwitz pour y interner tous leurs ennemis et les gazer ? Ce qui se passe-là est un cauchemar d’autant plus que le Président polonais a déclaré : « Le plus important est l’attachement à notre patrie, à notre peuple. Cela devrait se placer au-dessus de tout : de nos divisions idéologiques, de nos différentes opinions politiques ». Il n’a aucunement déploré des slogans xénophobes comme « La Pologne pure, la Pologne blanche ». Je ne peux pas comprendre ces mouvements de haine, d’autant plus que ce pays ne connaît que de très loin les problèmes causés par l’immigration, comme c’est le cas en Allemagne. Comment se fait-il que dans une nation, où presque toutes les familles ont eu en leur sein des victimes du nazisme, il y aie des gens qui poussent aux nues de telles horreurs ? Que s’est-il passé-là ?

Mes amis polonais sont eux aussi scandalisés. Ils soutiennent l’opposition, mais craignent qu’elle ait du mal à reprendre le pouvoir. Le gouvernement, ne s’est pas déclaré jusqu’à présent pour l’extrême-droite, mais il ne fait aucun doute qu’il exerce bien de la complaisance envers les fascistes. Eux déclarent aussi œuvrer en faveur du catholicisme. N’ont-ils pas lu le Nouveau Testament ? Ne se sont-ils pas encore aperçu que Jésus a été juif ? Et que l’amour du prochain n’exclut personne. Non, ce n’est pas ça la culture chrétienne. Je m’insurge qu’ils osent parler en son nom. En pratiquant l’exclusion ils s’excluent eux-même de notre famille européenne, qui a été marquée par la charte des droits de l’homme, qui est à mes yeux ce que le Christ a voulu nous faire comprendre. C’est le partage, la chaleur, la charité. L’aide apportée à tous ceux qui en ont besoin, quelque que soit leur couleur de peau ou leur religion. Il faudrait que les démocrates polonais, il y en a beaucoup, s’unissent enfin pour chasser du pouvoir ces pyromanes, qui n’ont qu’une idée derrière la tête, celle de détruire l’Europe. Des extrémistes néonazis venant d’un peu partout, ont participé au défilé. Ce sont-ils pris pour les croisés des temps modernes ? Pour moi ce sont des islamistes chrétiens, des êtres avides de pouvoir. Ils pensent avoir le vent en poupe, car avec Donald Trump comme président, ils ont l’impression d’avoir un des leurs dans leurs rangs. Lorsque je vois tout cela j’en ai de la chaire de poule. Je me demande, où tout cela mènera. C’est un peu comme la peste, il a été difficile de la combattre. Il en sera de même avec l’extrémisme de droite en Europe.

pm

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/11/12/en-pologne-60-000-personnes-defilent-a-l-appel-de-l-extreme-droite_5213847_3214.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *