Lorsque Marine Le Pen clame au pied du Mont Saint-Michel qu’elle se sent proche des valeurs chrétiennes, elle fait du clientélisme par rapport à Dieu. Comment une femme qui lance des paroles vengeresses contre l’islam, les étrangers et tous ceux qui ne sont pas à ses yeux des Français méritants, pourrait-elle se référer à l’Évangile ? La foi se mesure tout d’abord aux actes. Lorsque une formation comme le FN met en quarantaine des personnes, ceci par rapport à leur couleur de peau ou leur croyance, sa présidente devrait se dire qu’il y a incompatibilité avec ses paroles. A-t-elle oublié que les grands penseurs du christianisme comme Saint-Augustin, Blaise Pascal et j’en passe, voyaient la charité et l’empathie comme les pierres de voûtes de la chrétienté ? Il n’y a qu’à lire sur Facebook les insanités et les méchancetés de ses partisans pour comprendre que tout son discours ne correspond en aucune manière à la parole du Christ. Ses agitateurs n’agissent pas autrement que certains imams vengeurs, qui ne veulent que l’anéantissement de tout ce qui leur est étranger. Il est déconcertant que les méthodes soient toujours les mêmes. Il est question que de répression, pas de rapprochement. Marine Le Pen n’appelle pas ses troupes à la violence, mais en fin de compte c’est ce qui se passera si nous ne sommes pas vigilants. En parlant de l’héritage culturel de la France, elle oublie souvent, que la Charte des droits de l’homme en fait partie et que la tolérance est un trait de caractère qui ne peut pas être ignoré. Elle manipule l’histoire à sa guise. Elle est du reste pas la seule à le faire. Je trouve désolant que le seul moyen d’attirer la foule est de taper du sucre sur tous ceux qu’on considère comme étant inférieur. Probablement c’est le seul moyen de se faire écouter.

Que pour l’instant 26% des Français suivent une telle démarche, est un déni complet de notre civilisation. Je trouverais plus intègre qu’elle ne mélange pas les genres. Elle a un avis, qu’elle le présente sans pour autant faire appel à Jeanne d’Arc. La pauvre, comment pourrait-elle dire son avis ! Non, le FN ne la représente pas, d’autant plus que chez certains militants leurs racines se retrouvent chez Philippe Pétain et ses acolytes qui ont trahi la France. Les électeurs de la droite non vindicative ont-ils oublié les attaques contre le Général de Gaulle ? Elles n’étaient pas seulement orales comme le prouve l’attentat du Petit Clamart. Si on évoque l’histoire il ne faudrait pas ignorer les liens qui existaient alors entre l’extrême-droite et l‘ OAS. Si Marine Le Pen veut faire oublier en partie ce passé guère glorieux, elle ferait mieux de ne pas se servir de la dialectique ronflante des nationalistes. Aimer son pays, être patriote ne signifie en aucune mesure d’être carnivore. Elle a exposé aussi à Nantes sa crainte que la campagne électorale puisse se dégénérer. Je partage son avis mais avec la seule différence qu’elle en est en partie responsable. En voulant polariser ses auditeurs, elle divise les citoyens, les rend ennemis ce qui n’est pas un acte patriotique. La haine que propage ses troupes déchire la France. Et ceci que pour prendre le pouvoir. Il serait temps de se réveiller. Avant de jeter le bulletin de vote, il faudrait y penser.

pm

http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/02/27/au-mont-saint-michel-marine-le-pen-prononce-un-discours-aux-accents-identitaires_5086349_823448.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *