Peut-être que certains de « mes amis » sur Facebook trouveront légitime qu’il y ait eu l’année passée en Allemagne près de 3500 attaques contre les centres d’hébergement des réfugiés. Il y a eu 560 blessés dont 43 enfants. Je suis outré ! Je condamne tout autant si des requérants d’asile s’en prennent aux autochtones. Pour moi il n’y a pas deux poids et deux mesures. D’après les renseignements fournis par la police et la justice, le pourcentage de délinquants est identique que ce soit chez les Allemands ou chez les migrants. Samedi un homme de 35 ans est entré avec une voiture dans un groupe de personnes à Heidelberg. Une des victimes est morte à la suite de ses blessures. Il avait 73 ans. Le journal télévisé du ZDF a diffusé hier soir la nouvelle que les forces de l’ordre ont été attaquées sur Twitter. Des injures ont été proférées les accusant de mentir. Qui commet un tel méfait ne peut qu’être un homme de couleur, un arabe, qu’un sous-homme. Ce n’est pas le cas. L’accusé, qui s’est enfui à la venue des policiers, est un étudiant et est allemand. Cela a déclenché une levée de boucliers, identiques aux diatribes diffamantes que je peux lire dans les médias-sociaux. Je suis peut-être un spécimen assez spécial car je n’arrive pas à ressentir de la haine. Je ne suis non plus rancunier. Cela ne veut pas dire que je reste figé comme une statue et n’intervient pas pour combattre l’injustice, au contraire.

Mais j’essaie de garder une certaine dignité, même envers ceux qui ne me sont pas sympathiques. Je sais trop ce que des paroles jetées en l’air peuvent avoir comme effets pernicieux. Il serait impensable pour moi de n’en pas tenir compte. En Allemagne ce sont les discours xénophobes du Pegida et de l’AfD qui incitent certains à être violents. Des intellectuels les poussent à user la force au nom de l’amour du pays. C’est une perversion du patriotisme, une attaque frontale pour tous ceux qui s’engagent pour la patrie. Si on la considère comme étant noble, il est inconcevable d’être criminel en son nom. En ce qui concerne les centres incendiés, ceux qui ont mis le feu disent vouloir défendre notre civilisation chrétienne. En agissant ainsi il la souille. Mais quand quelqu’un est en colère, il est vain de vouloir le ramener à la raison. Les dirigeants de l’extrême-droite le savent parfaitement et font en sorte de téléguider la plèbe à leurs fins. C’est cela la réalité du populisme outrancier. On se met dans la peau des plus vulnérables afin de les pousser dans le délit, ceci en l’honneur de l’idéalisme. Et si des fois un nom d’un responsable paraissait, il nierait d’être à l’origine d’un tel lavage de cerveau. Toute société se doit de condamner de tels faits et de tout mettre en œuvre afin que de telles attitudes ne se généralisent pas. Tout autant le législateur que le personnel judiciaire doivent faire en sorte d’enrayer de tels excès. Il en va de notre existence. Il faudrait que ces artisans-sorciers se posent la question de savoir si la violence peut leur être bénéfique ? En aucun cas ! Tous mouvements qui cautionnent directement ou non officiellement de tels agissements, se désavouent eux-mêmes. J’attends des responsables politiques qu’ils se prononcent contre de tels crimes. Aussi de ceux qui s’opposent aux demandes d’asile.

pm

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/02/26/en-allemagne-plus-de-3-500-attaques-ont-vise-des-refugies-et-demandeurs-d-asile-en-2016_5085858_3214.html

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *