La fiancée a vraiment pis du plomb dans l’aile ! Lorsque Emmanuel Macron parle d’elle en faisant le constat qu’elle a subi la mort cérébrale, je ne peux que l’approuver. Il était nécessaire de mettre les points sur les i, même si cela peut gêner. Le grand manitou de la Maison Blanche n’a pas manqué de mettre sans grain de sable dans l’engrenage au cours des cérémonies de commémorations à Londres, à l’occasion du 70ème anniversaire de l’Alliance atlantique. Il a jugé ces propos très insultants envers les 28 autres membres de l’organisation. Ceci émanant d’un chef d’État dirigeant un pays ayant « un taux de chômage très élevé » et qui « ne va pas du tout économiquement ». Puis pour couronner le tout il déclara « Personne n’a plus besoin de l’OTAN que la France ». Il a pris comme arrière-plan l’instabilité du gouvernement par rapport aux Gilets jaunes. « Après dix-huit semaines d’émeutes des manifestants “gilets jaunes”, pas si bien que ça, je suppose ! Entre-temps, les Etats-Unis se sont classés en tête de tous les palmarès relatifs à l’environnement », affirmait-il. A-t-il voulu souligner que la France faisait la roue comme un paon, mais que derrière tout cela, il n’y avait rien ? Un affront de plus de la part d’un saltimbanque qui n’a pour but que de saborder l’UE. Lorsque Emmanuel Macron préconise qu’il fallait enfin savoir pourquoi faire cause commune, bravo ! La question doit être permise de savoir pourquoi il faut se soumettre aux USA, si leur intention est de nous détruire ? Je ne vois pas actuellement la raison de le faire.

Il ne faut pas ignorer que Donald Trump par l’entremise de l’OTAN, joue au cheval de Troie et s’immisce dans nos affaires afin de mieux nous anéantir. Dans un article que j’ai écrit à ce sujet, je préconise que la solution la plus honnête pour l’Alliance Atlantique serait de la mettre en veilleuse jusqu’au départ, j’espère prochain, du président américain. Je ne vois pas la raison pour laquelle l’UE devrait une fois de plus jouer au chien-couché, se vautrer à ses pieds. Pourquoi traiter un être qui nous veut du mal avec une telle soumission ? « Le président Macron vient de suggérer que l’Europe construise sa propre armée pour se protéger contre les États-Unis, la Chine et la Russie. Très insultant, mais peut-être que l’Europe devrait d’abord payer sa part à l’OTAN, que les États-Unis subventionnent largement ! » avait-il écrit sur Twitter de son temps. Comme on le voit, il y a deux poids er deux mesures. Trump est de par sa nature un colonialiste qui n’admet aucune récrimination de la part de ses sujets. Mais il est évident aussi, qu’il craint comme la peste, que l’UE s’émancipe encore plus. La preuve que l’attitude du président de la République est la bonne, qu’il a ébranlé un peu la superbe d’un Trump qui se prend pour le patron de l’OTAN. Parallèlement à ces propos, il ne digère pas que la France impose les géants du numérique à leur juste valeur. Il a l’intention d’augmenter en contrepartie de 100 % les droits à l’importation pour le fromage, le vin et d’autres produits de luxe comme les parfums. Une manière bien particulière de témoigner de l’amitié. Tout cela pour évoquer les relations bilatérales. Je n’ai pas évoqué ici les différents avec la Turquie au sujet de la lutte contre l’EI. En fait d’amour pour l’OTAN c’est mal parti !

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/12/03/le-macron-bashing-une-habitude-de-donald-trump_6021503_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.