Benjamin Nétanyahou a dû jeter l’éponge. Il n’a pas réussi à former un gouvernement en l’espace de 28 jours. Benny Gantz devra reprendre la relève et essayer de rassembler les forces du centre. Je m’en réjouis. Pour s’accrocher au pouvoir, le premier-ministre avait proposé une coalition d’union nationale à son adversaire, ce que l’ancien chef de l’armée s’est empressé de refuser. « Il y a peu de temps j’ai annoncé au chef de l’Etat [Réouven Rivlin] que je renonçais à former un gouvernement », a expliqué M. Nétanyahou. Le président veut tout faire afin que le peuple israélien ne se rende pas pour une troisième fois depuis le mois d’avril aux urnes. Les actions du premier-ministre sortant ne sont pas à la hausse, d’autant plus que M. Nétanyahou est accusé de fraude et de corruption. Le verdict sera prononcé d’ici la fin de l’année. « Le président a l’intention de transférer le mandat pour former le gouvernement, dès que possible, au président de Bleu Blanc, le député Benny Gantz » ont déclaré ses services. S’il réussissait son pari, le monde serait débarrassé d’un pyromane. Nétanyahou a tout fait pour empoisonner le puits, il n’a pas tenu compte des intérêts de son pays, qui mériterait de vivre en paix. C’est une utopie de croire que la situation présente puisse tenir à tout jamais. On ne peut pas être ennemi avec tous ses voisins. Avec l’Égypte et la Jordanie, il y a un cessez-le-feu. Même des ambassadeurs ont été échangés, mais je ne vois pas de projets qui pourraient encore souder plus ces nations. Et pourtant ce serait une occasion de promouvoir la paix sur des bases solides. Le potentat du Caire, Abdel Fattah al-Sissi, n’est pas ce que je nommerais un démocrate, d’où son intérêt par l’entremise d’Israël de redorer son blason. Même si Nétanyahou se trouve sur une même longueur d’onde en ce qui concerne leur politique d’extrême-droite, il n’a pas réussi d’évoluer plus en avant. La preuve qu’il n’a jamais été l’homme de la situation.

Puis il y a les Palestiniens qu’il a traité comme du cochon pourri. Une attitude discriminatoire, raciste au possible. Je suis et ai toujours été pour la création de leur propre nation et ceci à part égal avec l’État hébreux. Il a foulé sous ses pieds toutes tentatives afin de trouver un accord. Il est même allé plus loin en stipulant d’occuper la vallée du Jourdain. On peut espérer qu’un tel parasite passe à tout jamais à la trappe. Donald Trump perd ainsi son pantin, qu’il a pu mener à sa guise. Est-ce vraiment ainsi ? N’était-ce pas son ami Benjamin qui lui imposa tout un lot de décisions qui étaient néfastes pour l’avenir de son pays ? L’histoire nous dira si c’était vraiment le cas. Comment envisager l’avenir ? Tout devra être mis en route afin de négocier un accord pérenne avec les Palestiniens. De voir avec eux comment réorganiser la région en commun. Cela sera plus que difficile de les attirer autour d’une table de conférence, mais je ne vois pas d’autres solutions, afin d’éviter qu’un jour Israël soit rejeté à la mer. Pour que cela ne se passe pas, il faudra enfin se résoudre à faire des concessions, de trouver un terrain d’entente, ce qui n’est pas une mince affaire. Pour l’instant il faut espérer que Benny Gantz réussira de former un gouvernement. Même si sa politique n’est pas celle que j’imagine, mieux cela que de perpétuer la descente aux enfers !

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/21/israel-benyamin-netanyahou-renonce-a-former-un-gouvernement_6016371_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.