Volodymyr Zelensky, le grand guignol de la politique ukrainienne, a été élus avec une majorité écrasante à la tête du pays. Peut-être parce ce que ce comédien jouait le président dans une série à la télévision, où il incarnait un homme bond, pas corrompu pour deux sous. Le peuple se trouve ainsi campé sur ses deux jambes dans le miroir des alouettes. Que le virtuel puisse avoir un tel ascendant me laisse pantois. Je ne peux guère m’imaginer que des gens puissent se laisser ainsi mener par le bout du nez ! Je ne veux pas prétendre ici que Volodymyr Zelensky n’ait pas la fibre d’un dirigeant, mais je trouve plus que suspect qu’un homme n’ayant jamais dévoilé vraiment ses intentions politiques puisse ainsi être propulsé à la tête d’un État. Cela est une démonstration éclatante dans quel état d’indigence politique se trouve ce pays, comme bien d’autres actuellement. On se fie à des prophètes qui en fait sont des démagogues, qui sont d’excellents manipulateurs. Tout cela est assez déconcertant, d’autant plus qu’il faut mettre en parallèle une élection comme celle de l’Ukraine avec les terribles évènements au Sri Lanka, qui ont fait aussi la une hier. Une journée de Pâques entachée par le sang. Le bilan d’explosions visant d’une part les chrétiens, de l’autre les touristes, ont provoqué la mort de 290 morts et de plus de 500 blessés. Un bilan terrible d’une guerre de religion ! Où est resté la tolérance des Bouddhistes ? Des personnes qui d’après leurs dires, ne feraient pas du mal à une mouche. Il ne suffit pas de dire, que les auteurs de ces crimes, n’ont rien de commun avec la philosophie de Bouddha. C’est probablement pas le cas, mais ce qui s’est passé hier est pour moi la démonstration qu’entre une philosophie que j’apprécie et la nature humaine, il y a un fossé des plus profonds.

Au moment, où j’écris ces quelques lignes, ces attentats n’ont pas été revendiqués. Il y a eu 13 arrestations, mais on n’en sait pas plus. Deux évènements qui ont marqué la Pâques. Vous me direz probablement qu’il est téméraire de faire un lien entre un Volodymyr Zelensky et ce bain de sang. J’en ferais un, en me posant la question comment des amateurs, si éclairés soient-ils, peuvent répondre à la violence. Une violence quotidienne qui a lieu à la ligne de démarcation entre l’Ukraine et les provinces dissidentes. Je trouve fatal que la politique fasse de plus en plus appel à des dilettantes afin de régler les problèmes qui nous touchent. Dans le cas du Sri Lanka il me paraît évident qu’après la guerre civile qui a eu lieu de 1983 et 2009 entre les Tamoules et la majorité bouddhiste cinghalaise, qui causa la mort de plus 70000 et la disparition de 140000 personnes, ce conflit n’a pas pu être entièrement maîtrisé. Je suis sûr que les éléments terroristes qui ont provoqué hier ce carnage, sont connus des autorités. Lorsqu’il s’agit de la prévention, des pannes identiques sont monnaie-courante. La preuve qu’il est primordial que les responsables aient de grandes compétences. Il est sympathique que la démocratie donne la possibilité à chaque citoyen d’accéder aux rennes du pouvoir, mais seriez-vous disposé de monter dans un avion, dont le pilote est un amateur ? Je ne le pense pas. Mais lorsqu’il s’agit de politique, il n’y a pas d’objections, de quoi se poser quelques questions !

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/04/21/sri-lanka-au-moins-42-morts-apres-six-explosions-dans-des-hotels-et-des-eglises_5453133_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.