Lors d’une interview qu’a donné Emmanuel Macron à TF1 hier du porte-avion De Gaulle, il a déploré que le peuple français avait des rapports tendus avec le pouvoir. C’est un phénomène qui n’est pas de hier. Les dirigeants d’un pays sont obligés d’anticiper, sinon ils ne rempliraient pas leur rôle. Dans le cas qui nous préoccupe, il s’agit de la taxe carbone, qui doit être prélevée sur le diesel. Comme je l’ai déjà évoqué une mesure nécessaire pour préserver l’atmosphère. Je suis tout à fait contre les blocages du 17 novembre, même si je peux comprendre le désarroi de beaucoup d’automobilistes, mais je suis obligé de déclarer haut et fort que l’écologie doit avoir la priorité. Je l’ai déjà écrit ces derniers jours. Dans ce cas-là le président prend une décision juste, même si elle est tout à fait impopulaire. Il ne pouvait pas faire autrement, sinon il n’aurait pas été responsable. Mettre ainsi un dirigeant au pilori, est une épreuve qu’il doit assumer, il le fait. Il ne s’agit pas dans ce cas-là d’amadouer le public, mais bel et bien d’assurer l’avenir de l’humanité. Les habitants du département de l’Aude savent bien ce qu’il en est, que les causes du réchauffement de la planète sont terribles, qu’elles entraînent la mort de bien des gens, ce qui est bien pire qu’une augmentation du carburant. Pour tous ceux qui doivent effectuer des navettes entre leur domicile et leur lieu de travail, il y aura des compensations, ce qui est à mon avis une mesure allant dans le bon sens. Mais je me permets de me poser une question fondamentale. Je suis étonné que personne ne manifeste contre les péages autoroutiers qui sont à mon avis exorbitants. Ne vaudrait-il pas mieux plaider pour une vignette comme cela se fait dans d’autre pays européens. Dans bien des cas les investissements ont été couverts. Dans un tel cas il faudrait tout au moins baisser les prix. Non, je ne peux pas accepter de tels abus. Revenons à la colère des Français contre l’Élysée. Elle est à mon avis complètement incompréhensible. Si je ne me trompe pas ils ont voté pour le changement, pour des réformes qui étaient depuis la nuit des temps indispensables.

Et voilà l’homme qui a été choisi de les faire se met au travail. Mais une fois de plus ils veulent avoir le beurre et l’argent du beurre. Il est impossible de changer les structures d’une société sans subir les contre-coups. Il serait de temps de devenir adulte et de prendre ses responsabilités. Emmanuel Macron ne peut pas le dire de cette manière, je le fais à sa place. Je commence à avoir assez d’entendre de telles récriminations, car elles sont destructives. Le peuple ferait mieux de faire des propositions constructives. Il a le droit de manifester sa colère, comme cela sera le cas le 17 novembre, mais il est aussi du droit de chacun de s’y opposer. Dans de telles conditions les rapports ne peuvent que se détériorer, mais je suis d’avis que le pouvoir dans ce cas bien précis doit tenir bon, d’autant plus qu’il a pris des mesures pour soutenir les plus touchés de la taxe carbone. Il est vrai qu’elle tombe mal, car les prix à la pompe sont à leur apogée… Je l’espère. En Allemagne il en est de même, vous devriez le savoir. Je ne peux malheureusement pas vous donner le numéro du portable de Donald Trump, mais c’est la que vous devriez vous adresser au lieu de démolir notre président !

pm

http://www.nouvelobsttps.com/politique/20181114.OBS5423/trump-impopularite-gilets-jaunes-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-interview-de-macron.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.