Nous sommes arrivés à point de non-retour. L’Europe a le devoir de se démarquer de la politique étrangère des USA, car elle est suicidaire. La reconnaissance de Jérusalem comme étant la capitale de l’État hébreux, démontre une ignorance totale de la situation. Bien sûr il en va de la thèse des deux nations, devant un jour vivre en harmonie au Proche-Orient, des droits des Palestiniens que je trouve plus que légitime de pouvoir un jour disposer de leurs territoires sans qu’une armée d’occupation les mette sous tutelle. Il va sans dire pour moi, que je soutiens leurs revendications, mais aussi le droit d’Israël de vivre. Mais ce qui se passe ici, est aussi une gifle contre l’Islam. Dans l’Est de la ville se trouvent des lieux sacrés pour les trois religions monothéistes. Je trouve de ce fait que les musulmans ont tout à fait le droit de revendiquer une part de souveraineté sur cette cité sainte. J’aurais souhaité que Jérusalem devienne dans son ensemble un endroit neutre, où tout le monde puisse exercer sa croyance comme il l’entend. Je refuse à l’encontre de Donald Trump que cette ville devienne la capitale d’Israël. En y déplaçant l’ambassade, il a choisi son camp, celui du colonisateur. Je ne pense pas qu’il faille seulement regretter cette décision comme l’a fait Emmanuel Macron, il faut la rejeter. J’ai déjà écrit hier, qu’il ne rendait pas service à la cause de la paix, au contraire. En attisant ainsi le feu, le président se met en touche pour l’avenir. Je ne vois personnellement pas la raison pourquoi il a agi ainsi. Peut-être voulait-il prouver à son électorat, qu’il tenait parole ? Mais à part le fait que son gendre et sa fille Ivanca soient juifs, je trouve étrange qu’un homme qui protège les néonazis américains, soit à ce point philo-sémite. N’y a-t-il pas une contradiction de plus chez Trump ? Ce ne sont pas des enfants de chœurs, mais des individus qui vénèrent le Führer et qui enverraient sans sourciller tous les juifs dans les chambres à gaz. C’est plutôt là qu’il ferait bien d’agir !

Il faut reconnaître qu’il a raison lorsqu’il prétend, que la politique menée jusqu’à présent par les nations occidentales dans cette région a été jusqu’à présent un échec complet. Mais l’idée que cette mesure puisse être un électrochoc pour les parties en présence, est du délire. Je saluerais que l’UE prenne dans cette affaire le parti des Palestiniens et fasse pression sur les extrémistes juifs, qui n’ont qu’un esprit de vengeance en tête. Je sais qu’une partie appréciable de la population israélienne ne soutient en aucune manière la façon de faire de Benjamin Netanyahou, qu’elle la combat même. Je suis sûr qu’elle n’approuve en aucune manière ce qui se passe actuellement. Nous ferions bien de les soutenir activement. Ce sont leurs militants qui tournent des films, prouvant que l’armée est répressive en territoire occupé. Des images choquantes qui devraient blesser les descendants des victimes des pogroms nazis. Si les États-Unis prennent ainsi parti pour le Netanyahou et sa politique, nous en temps qu’Européens devrions soutenir encore plus le peuple palestinien. Il ne faut en aucun cas renoncer à la thèse des deux États, quitte à s’opposer à l’Amérique. Enfin montrer qui nous sommes !

pm

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/12/06/statut-de-jerusalem-trump-juge-qu-une-decision-aurait-du-etre-prise-depuis-longtemps_5225798_3218.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *