Un peu avant l’intervention d’Emmanuel Macron, la nouvelle de l’attentat des Champs-Élysées était connue. D’après le leader de « En marche ! » , de telles horreurs deviendront un fait quotidien. La France serait bien conseillée de développer des moyens de défense pour y parer. Pour lui le Président est garant de la sécurité de ses compatriotes et doit tout faire pour améliorer les conditions de prévention. Il est à nouveau clair, qu’un acte criminel peut avoir lieu partout et à n’importe quel moment. Il sera de plus en plus difficile d’y remédier. Ce n’est pas en fermant les frontières, comme le préconise Marine Le Pen, qu’on évitera à tous ceux qui veulent causer du mal, de commettre une action comme celle de hier. À force de parler de l’islamisme et des ses méfaits, la présidente du FN essaie de provoquer un réflexe de peur auprès de la population. L’isolationnisme ne pourra pas éradiquer de tels faits. Le drame du World Trade Center le 11 septembre 2001 n’a pas pu être évité malgré des frontières plus hermétiques. Malgré l’obligation d’avoir un visa, l’Amérique a été en proie à une catastrophe à l’échelle planétaire. Et ce n’est pas en expulsant des centaines de musulmans qu’elle évitera quoi que ce soit. Toute sa démarche repose sur la répression. Le moyen pour elle d’imposer de plus en plus de restrictions et d’étouffer en fin de compte la liberté.

Je pense qu’Emmanuel Macron a apporté la meilleure réponse en voulant favoriser l’enseignement dans les quartiers difficiles. La volonté de réduire de moitié le nombre des élèves dans une classe pour leur permettre de réussir est le seul moyen de leur donner une chance de réussite dans la vie. Ce n’est pas avec l’agressivité qu’il sera possible d’éradiquer les menaces qui nous guettent. La République a toujours été généreuse, proche des hommes, ce n’est pas en jouant au Cerbère que nous lui apporterons l’honneur qu’elle mérite. C’est en accentuant nos valeurs démocratiques et de tolérance que nous obtiendrons finalement ce que la nation attend de la politique. Marine Le Pen ne semble pas s’être aperçue que le but des islamistes est de détruire notre ordre républicain. L’EI veut tout tenter pour que nous nous renions nous même. Il aurait atteint son but en transformant notre société en laissant champs-libre à la délation, à la suspicion, à la haine. N’a-t-elle pas remarqué ce qui se joue-là ? Que le drame de hier se soit déroulé pendant la dernière émission publique, où les candidats pouvaient encore une fois exposer leurs vues, n’a pas été un hasard. Une provocation bien organisée afin de provoquer des diatribes plus ou moins vengeresses. Les Français seraient bien conseillés de garder leur calme. Vouloir lutter contre le terrorisme à l’échelle nationale, est une utopie. Ce n’est que dans une Europe plus unie que cela aura un sens. Je suis content que Benoît Hamon aie fait un vibrant appel à ne pas détruire ce qui jusqu’à aujourd’hui a été construit. Il est évident que l’EI et leurs acolytes n’ont qu’un souhait : semer la zizanie sur notre continent. Ce ne sont pas les populistes de tous crins, qui pourront améliorer cette situation, au contraire. J’ose espérer que les téléspectateurs comprendrons que tout divorce avec l’UE ne peut qu’être négatif.

pm

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170420.OBS8277/melenchon-le-pen-macron-fillon-ce-qu-ils-ont-dit-sur-france-2.html

Pierre Mathias

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.