Alain Juppé a raison lorsqu’il s’attaque à la démagogie du langage FN. Ses solutions proposées ne tiennent pas le cap, que ce soit dans le domaine économique, social ou tout simplement politique. Marine Le Pen répète tout simplement les tirades des cafés du commerce, où des consommateurs se croyant avertis ,refont le monde avec des idées simplistes, qui ne correspondent pas aux réalités. Ce qui se passe dans ce monde est d’une très grande complexité. Si on croit pouvoir résoudre un problème en faisant volte-face, on s’aperçoit rapidement que cela en entraînent d’autres ailleurs. Un système des vases-communiquant qui demande énormément de doigté. Le discours populiste est complètement inadapté pour entreprendre des réformes. Au contraire ! Il nous entraîne encore plus dans la misère. En voulant fermer les frontières, on altère le tourisme, comme l’a fait remarquer Alain Juppé. Mais pas seulement. C’est une entrave à la libre-circulation des biens et peut freiner toute expansion économique. Quitter l’UE serait un suicide. Que feraient les agriculteurs sans les subventions ? Qu’en serait-il de la monnaie ? Croire que le franc puisse prendre la relève fait partie des mensonges que Marine Le Pen est ses acolytes veulent nous faire gober. Il serait temps que le peuple se réveille et prenne conscience que tout cela fait partie du domaine de l’attrape-nigaud. Le programme économique et financier du FN est une catastrophe. Ce que je prétends là ne part pas d’une opposition idéologique, mais tout simplement du bon sens. Aucune des options mentionnées dans le programme est sensées. Il est maigre comme une peau de chagrin.

Juppé a raison lorsqu’il essaie de provoquer un rebond auprès des électeurs qui se rendront aux urnes dimanche et une semaine après. Il faut absolument éviter qu’une région tombe entre les mains des frontistes. Cela serait un très mauvais signal pour l’avenir de la France. Je pense, comme Manuel Valls l’a exprimé hier sur Europe 1, que les démocrates se rassemblent, quel que soit la majorité, pour faire passer tous candidats s’opposant à la démagogie. Donner un coup d’arrêt aux simplificateurs qui nous laissent miroiter un avenir meilleur. C’est un appel à la raison, qui demande certes des sacrifices, mais il en va non pas d’une formation politique, mais de la nation toute entière. Je n’aurais pour ma part, comme homme de gauche, pas de problèmes à voter pour le centre et la droite modérée, pour faire barrage au FN. Ce serait pour moi un devoir patriotique. N’en déplaise à Marine Le Pen, l’amour du pays s’étend aussi à tous ceux qui s’opposent à elle. Le bleu-blanc-rouge ne lui appartient pas uniquement. La Marseillaise non plus ! D’accuser tous ceux qui ne partagent son avis comme étant néfastes pour la France, est un exemple de la démesure de ses propos. Comme Alain Juppé, je souhaite de tout mon cœur que la raison face place à l’obscurantisme. Une première place de ce parti réactionnaire, serait un revers pour les droits de l’homme, pour la grandeur culturelle de toute une nation. Ce serait un retour en arrière qui peut que nous nuire. Voulons-nous une France qui ressemble à celle de Vichy ? Je ne le pense pas !

pm

http://www.lemonde.fr/elections-regionales-2015/article/2015/12/01/alain-juppe-appelle-a-combattre-sans-relache-la-demagogie-du-fn_4821783_4640869.html

Pierre Mathias

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.