Une ville en état d’alerte. Les habitants sont appelés à rester chez eux, d’éviter de faire des courses dans des centres commerciaux, de ne pas sortir sans nécessité absolue. Une fois de plus les islamistes nous tiennent à carreau. Le chantage orchestré de Rakka porte des fruits. Nous sommes de plus en plus soumis à des menaces. Si cela continue, nous ne pourrons plus agir comme nous le voulons. Il y a des personnes qui s’offusquent lorsqu’il est question de nommer ces raids terroristes une guerre. Je pense malheureusement que c’est le cas. Mais contrairement à des attaques classiques, où une armée prend position, les combattants viennent de l’ombre, attaquent sans prévis des innocents et disparaissent aussi rapidement qu’ils étaient venus. Heureusement que les forces de l’ordre réussissent à arrêter ou à tuer bon nombre de terroristes, comme c’était le cas à Saint-Denis. Mais ne nous faisons pas d’illusions, il y en aura constamment de nouveaux. Peu à peu ils arriveront à nous déstabiliser. L‘ Europe, terre de liberté, est assiégée. À Bruxelles vivent bon nombre d’extrémistes musulmans. On les a laissé agir dans l’ombre, sans trop intervenir. Il y a eu un laxisme !

La première mesure serait de fermer les mosquées où des paroles incendiaires ont lieu. La liberté de la religion ne consiste pas à laissez voie libre à des éléments qui n’ont que pour but la destruction, le meurtre. Mais c’est aussi aux coreligionnaires d’agir. Je répéterai une fois de plus que la très grande majorité d’entre-eux condamnent de tels agissements. Mais les paroles ne suffisent plus. Il serait temps que l’Islam en général se remette en question comme c’est le cas chez les chrétiens. Il serait souhaitable que des organes centraux se penchent sur la théologie et l’adaptent aux temps actuels. Il est indispensable d’évoluer, de jeter tout au moins en Occident, des règles adaptées aux acquis du siècle de lumière. Cela implique la tolérance et le respect absolu des droits de l’homme. Il n’y a pas de raisons que nos principes et les lois d’une croyance ancestrale ne puissent pas vivre en parfaite harmonie. Vouloir prendre comme point de référence une société féodale, comme c’est le cas au Proche- et Moyen-Orient, ne peut qu’aboutir à des conflits. Le califat ne sera jamais réalisable sous nos latitudes. Il est inacceptable comme la charia. Ce serait un retour en arrière au moyen-âge et au début de la Renaissance. Non, nous ne pouvons pas l’accepter, d’autant plus que les peuples ont tout fait pour s’émanciper. Une lutte qui a causé d’innombrables victimes, qui a dévasté tout un continent. Que ce soit à Bruxelles ou ailleurs, il n’y a aucune raison que nous nous soumettions à un nombre plus en plus élevé d’être incultes. L‘ islam doit être protégé contre les attaques venant de l’extrême-droite. Mais en contre-partie il porte aussi une responsabilité, celle de s’imposer partout où l’intolérance sévit. C’est le rôle d’une religion de donner à ses adeptes des règles qu’ils doivent respecter, en particulier celles concernant la vie d’autrui, comme le Coran l’impose. J’espère qu’à Bruxelles il ne s’agit que d’une alerte préventive. Mais allez savoir ! C’est aux autorités d’agir maintenant en arrêtant tous suspects. Il est maintenant trop tard pour faire de la rhétorique.

pm

http://www.lemonde.fr/societe/live/2015/11/21/bruxelles-placee-en-etat-d-alerte-maximale-pour-une-menace-imminente_4814631_3224.html

Pierre Mathias

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.