Des dizaines de réfugiés essaient de passer chaque jours par le tunnel sous la Manche pour aller en Angleterre, où ils seront renfloués. C’est une tragédie qui a trop duré. Une situation intenable pour toutes les parties en cause. Le droit d’asile doit être respecté scrupuleusement. Mais il est impossible de recevoir tous ceux qui quittent leur pays pour des raisons économiques. Je pense en particulièrement aux requérants d’asile qui viennent d’endroits où ils ne sont pas poursuivis. Je sais, ce sont aussi des personnes soumises à des pressions insupportables, car elles ne mangent pas leur faim, qu’elles vivent dans des conditions indignes. Mais il faut se dire, que le flot migratoire que nous vivons aujourd’hui risquera de faire écrouler notre système démocratique. En Allemagne il y a de plus en de « citoyens honorables » qui mettent le feu à des lieux prévus pour l’accueil des réfugiés. Le racisme et la haine augmentent d’une manière insupportable. Ceux qui devraient être nos hôtes sont reçus à coups de pierre. Cela ne peut pas durer ! Mais il ne sert à rien d’exprimer son indignation sans réfléchir aux solutions à apporter. Il y a tout d’abord l’examen pas les autorités de la légitimité d’un exil. Il devrait être établi dans des délai bien plus courts. Ceux qui ne rempliraient pas les conditions doivent être ramenés dans leurs pays respectifs. Mais il est à prévoir, qu’à la première possibilité, ces personnes reviennent à la charge et regagnent l’Europe. Une des raisons de mettre sur pied un plan Marshall, en particulier pour l’Afrique. En n’améliorant pas d’une manière drastique les conditions de vie, rien ne changera.

Il est tout à fait légitime que nous fassions de grands efforts de ce côté-là, car nous avons exploité pendants des centaines d’années ces populations en les considérant comme étant là pour nous servir. Une sorte d’esclavage qui blesse les droits de l’homme. Comme colonisateurs nous n’y sommes pas allés de main-morte. Une situation qui perdure jusqu’à ce jour. Puis il y a les bandes criminelles qui se font du beurre sur le dos des plus malheureux en les introduisant illégalement sur notre territoire. Il faudrait les combattre avec détermination et ne rien laisser passer. Ce sont elles qui induisent les victimes à gagner l’Eldorado que nos nations sont pour eux. Ils ne savent pas qu’il ne trouveront aucun refuge leur permettant de survivre, sans parler du travail. À part ceux qui jouissent d’une bonne formation, la misère est programmée. Il serait temps de concevoir pour l’UE entière une politique migratoire qui tienne en compte nos possibilités. Je viens d’entendre aux infos qu’une ville comme Munich est obligée d’établir des camps pour subvenir aux besoins grandissants. Ils vivront sous tentes, ce qui ne correspond pas à l’image que la République Fédérale veut se donner. Je pense qu’il faudra agir vite pour éviter des échauffourées, comme c’est le cas à Calais. Le problème de l’immigration sauvage met en danger notre équilibre démocratique. Il attise l’extrémisme dans ses aspects les plus abjectes. Il est urgent d’apporter au plus vire des solutions. Les frontières de l’Europe doivent être moins perméables. Les pays transitoires comme la Libye doivent être mis sous pression. En échange d’une aide économique, ils devraient installer des camps, où les procédures d’immigration puissent être réglées. On en est loin ! Rien ne changera à Calais, qu’on se le dise !

pm

http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2015/07/30/j-essaie-tous-les-jours-de-passer-en-angleterre_4704575_1654200.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *