Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale, a apporté son soutien à une école niçoise pour avoir fait convoquer le petit Ahmed, 8 ans, au commissariat. Il a fait l’apologie des meurtriers de « Charly hebdo ». Tout d’abord j’ai été déconcerté, mais en y réfléchissant bien, je trouve cette initiative justifiée. Vous me direz que de traiter ainsi un petit garçon est exagéré. Mais lorsque le mouvement islamiste Boko Haram utilise une fille de dix ans comme bombe vivante au Nigeria, il y a de quoi réfléchir. C’est la preuve que les terroristes ne reculent devant rien. Elle ne savait probablement pas exactement ce qu’elle faisait, mais avec le lavage de cerveau qu’on lui avait prodigué, elle ne pouvait probablement pas faire autrement. Elle a entraîné dans la mort un grand nombre d’innocents. Weiterlesen…