Lorsque cet article paraîtra, peut-être on en sera plus sur les circonstances du crash de l’avion de la Germanwings dans les Hautes-Alpes. D’après certaines déclarations il semblerait que l’un des deux pilotes n’était pas dans la cockpit. Il aurait essayé d’y retourner mais la porte était coincée. Malgré ses efforts il n’aurait pas pu l’ouvrir. Y-aurait-il eu erreur humaine ? D’après les dires des spécialistes l’auto-pilote fonctionnait correctement. La trajectoire de l’appareil était celle qui était programmée, avec la seule différence que l’attitude de l’avion était hors-norme. La raison est encore inconnue. Y aurait-il eu une baisse de pression ? Ou un début d’incendie ? Tant que la deuxième boite noire ne sera pas récupérée, il sera difficile d’avoir une certitude. Ce drame démontre à quel point la présence de l’homme est essentielle lorsque un incident imprévu arrive. Weiterlesen…