C’est ainsi que le Président de la République a qualifié l’antisémitisme lors du dîner annuel du CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France. Comment lutter contre ce fléau ? Ce n’est pas avec les armes ou avec des descentes de police qu’on réussira à extirper ce virus, établi depuis la nuit des temps chez un nombre non négligeable de citoyens. Les églises ont eu leur part de responsabilité en accusant les israélites d’avoir tué le Christ et de ne l’avoir pas reconnu comme le Sauveur. Ils sont restés, malgré les pogroms, fidèles à leur croyance ce qui n’est pas une évidence. Mais pour survivre ils se sont repliés sur eux-mêmes, ce qu’on leur reproche aussi. Vient s’amalgamer sur tout cela le conflit au Proche Orient, qui suscite la haine des deux côtés, que ce soit chez grand nombre d’Arabes ou chez les juifs fondamentalistes. La raison a fait place aux émotions, qui comme on le sait , n’arrangent rien. Weiterlesen…