L’attentat hier à Londres dirigé contre des membres d’une communauté musulmane est sans aucun doute une très mauvaise nouvelle, car elle démontre que le conflit entre les religions s’accentue. C’est justement le but du terrorisme d’arriver à provoquer de tels actes. Il est à craindre que l’esprit de vengeance trouvera de plus en plus d’adeptes, si les gouvernements ne mettent pas très rapidement ce genre de comportement à l’index. Je suis surpris qu’il y ait eu jusqu’à présent relativement peu de drames de cette nature, bien qu’on entende toujours à nouveau, notamment en France, qu’il y eut des attaques contre les lieux de cultes. Il est évident que les discours racistes de certains leaders des partis populistes en Europe n’arrangent guère les choses. Qui veut combattre le fondamentalisme sous tous ces aspects, doit le faire dans son ensemble. Mais une chose me paraît certaine, les tensions s’accentueront. Nous aurons beau parler de tolérance, de mettre en garde les gens contre des généralisations erronées, il ne fait pas de doute que chaque attentat terroriste plombe de plus en plus l’atmosphère. Il mène à plus en plus de méfiance au sein de la population et encourage l’exclusion. On a beau se cabrer contre une telle évolution, je ne vois malheureusement pas de moyens efficaces d’y contrer. Pour beaucoup la tolérance est une marque d’abdication des valeurs occidentales. Ils la rejette car pour eux elle est synonyme de faiblesse. C’est au niveau du jardin d’enfants et de la petite école qu’il faut tout d’abord agir. Elles sont souvent un creuset multiculturel, où les rapports entre des enfants d’origines diverses, font partie du quotidien.

Je pense que de ce côté-là il n’y a que peu à redire, mais qu’en est-il des parents ? Il est effectivement très difficile d’apporter un jugement clair. Il y a certes bien des milieux qui soutiennent le rapprochement, mais est-ce la majorité ? L’homme qui avec sa camionnette est entré dans un groupe de personnes quittant une mosquée, a déclaré qu’il voulait tuer tous les musulmans, rien que cela ! Je crains fort qu’on puisse imputer une telle réaction à un déséquilibre mental, ce qui arrangerait bien certains milieux nationalistes. Cet acte insensé peut être le fait d’un fou, mais je n’y crois pas trop. Si on part du principe que chaque terroriste est en fait un malade, ce qui peut être le cas en ce qui concerne ceux qui se font sauter, je voudrais éviter qu’on considère de tels actes comme malades. Ils le sont peut-être, mais ceux qui tirent les ficelles savent parfaitement bien ce qu’ils font. C’est de la manipulation. Hier il y a aussi une tentative d’attaque islamiste à Paris. Une voiture bourrée d’explosifs a butté contre un fourgon de police. Seul l’agresseur a été tué. Un homme dont la famille appartient à la tendance salafiste. Il y a eu aussi ici du lavage de cerveau. Comme cela devait être probablement le cas à Londres. Quel serait le rôle des autorités ? Il faut absolument désamorcer les bombes à retardement le plus rapidement possible en « faisant le ménage », dans des groupuscules de fanatiques, qu’ils soient de l’islam ou de l’extrême-droite. Il faudra être rigoureux, ce qui pourrait amener des excès. C’est ce qui rend la lutte antiterroriste si difficile.

pm

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/06/19/un-vehicule-fauche-des-pietons-a-londres-faisant-plusieurs-blesses_5146885_3214.html

Pierre Mathias

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.