Je veux revenir sur l’incendie qui a eu lieu dans la nuit d’hier à Londres afin d’exprimer ma colère. Les mesures de sécurité ont été déplorables malgré les diverses demandes des habitants de remédier aux lacunes. Car ils étaient dans leur majorité issus de la migration et qu’il était possible de les qualifier de pauvre, on n’a pas voulu les entendre. 121 appartements ont été ravagés dans cet immeuble entraînant la mort de douze personnes ainsi que de nombreux blessés. C’était un HLM, où des cas sociaux étaient logés. Une enquête préliminaire a indiqué, que la façade était recouvertes d’éléments synthétiques inflammables. C’est par l’extérieur que le feu s’est propagé du quatrième étage au haut de la tour. Un matériaux des années 70 qu’on aurait dû arracher pour cause de danger. Les autorités responsables le savaient, ce qui frise le scandale. Je ne pense pas que si des brookers de la City avaient habité ici, qu’on aurait accepté une telle vétusté. Les causes du sinistre ne sont pas encore connues à l’heure où j’écris ces lignes. Le gouvernement anglais a ordonné que tous bâtiments ayant les mêmes caractéristiques soient contrôlés et que des mesures adéquates soient prises pour éviter un tel drame. Cela revient à dire d’arracher tous les panneaux pouvant mettre en danger des locataires. Cela arrive bien tard ! Faut-il qu’il y aille des victimes pour réveiller les responsables ? Toutes les récriminations des familles ont été balayées parce qu’elles émanaient de gens considérés comme étant de deuxième classe, pas de bons anglais. Je ressens le besoin de m’exprimer ainsi, parce que je pense qu’il y a dans ce pays, comme en France ou en Allemagne d’ailleurs, une forte proportion de racisme. Il serait bon de faire un examen de conscience et de se poser la question, si une telle attitude correspond aux valeurs chrétiennes, que tant de personnes disent vouloir défendre.

Je ne vais pas prétendre que ce qui s’est passé hier est un incendie criminel, mais je suis certain que bien des individus se frottent les mains. Et c’est ceci qui démontre à quel point la société est malade. Comment éradiquer la peur de l’étranger ? La haine ? Les attentats islamistes n’arrangent évidement rien, mais si nous continuons a vouloir scinder la société en deux camps, les incidents racistes augmenteront de plus en plus. Ils pourraient embraser toutes la société et la mettre en état de guerre-civile. C’est un fait qui ne doit pas être ignoré. Mais vouloir forcer l’intégration à coups de décrets, ne sert pas non plus à grand chose, tant que les différences sociales sont si grandes. On en revient toujours au même dénominateur commun : celui de l’argent. Il ne s’agit pas de faire de l’aumône, mais de répartir plus équitablement les revenus. Ce qui s’est passé à Londres devrait faire réfléchir en ce qui concerne les banlieues. Je suis d’avis qu’il faut à tout prix casser les ghettos et répartir leur population sur tout le territoire. Ce serait un bon moyen d’entraver le communautarisme qui attise les différences. Je rejette l’assimilation si elle oblige des gens à se renier, mais je pense que si dans la tour il y avait eu plus de mixité, des mesures préventives auraient été menée. Non, il n’est pas bon être nécessiteux et de couleur.

pm

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/06/14/j-ai-vu-une-personne-sauter-pour-echapper-au-feu_5144573_3214.html

Pierre Mathias

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.