Lorsqu’on a pas d’idées comme c’est mon cas ce matin, je vais me creuser les méninges sur l’heure d’été, qui m’a ravi une heure de sommeil. Je suis allé interviewer une vache pour lui demander, ce qu’elle en pensait. Elle m’a répondu, meuh, meuh et puis elle a fait bouse, comme sil doit chez un bovin qui se respecte. La même question aux hommes, qui sont restés clean. Ils m’ont parlé d’un congrès qui se déroulait en ce moment à Vérone, où se sont réunis des adeptes chrétiens de la famille intacte, une organisation issue des États-Unis et qui est d’extrême-droite. Des anti-IVG qui financent les néofascistes européens. L’invité d’honneur a été Matteo Salvini. Du beau monde… « Mais cela n’a rien à voir avec l’heure d’été ! », leurs ai-je rétorqué. « Vous vous trompez cher Monsieur ! Il ne faut pas ignorer l’air du temps ! » J’essaie de faire la synthèse entre l’heure d’été et les événements dont nous sommes victimes constamment. Qu’est-ce que j’en ai à faire que les Vénézuéliens soient à nouveau dans la rue pour protester contre les coupures de courant. « Vous n’avez qu’à hiberner ! » C’est ainsi que je les ai interpellé. Parfois j’aimerais le faire pour ne plus être en proie à des nouvelles qui m’assaillent chaque matin lorsque je choisis le sujet de l’article de la nuit. Parfois on aimerait jouer à la marmotte, mais ce n’est pas dans notre nature que de roupiller des mois-durant, ceci pour oublier. Comme les manifs des Gilets Jaunes qui n’ont recueilli hier plus que 33.700 personnes en France. Tendance à la baisse. Ont-ils aussi protesté contre l’heure d’été ? Mystère et boule de gomme ! Il y a un fait sur lequel je butte constamment dans le cheminement des mes pensées, c’est que sans cette somme de mauvaises nouvelles, nous nous ennuierons probablement. Ne sommes-nous pas constamment à la recherche de titres ravageurs en ce qui concerne les médias ?

Que nous voulons du sensationnel. Et ceci même si les enfants au Yémen meurent de faim. Tout cela m’inciterait à ne plus me réveiller, car je suis dégoûter de notre manque d’empathie. Il est maintenant 5 heures 03 heure d’été. Si rien n’avait changé, il serait 4 heures 03. À partir de 2021, rien ne bougera plus. Il y a les fans de l’heure d’hiver, qui voudraient que ce soit elle qui régisse notre quotidien. Les autres ne jurent que par l’heure d’été ! Ne serait-ce pas une bonne occasion de se casser la gueule mutuellement. Qu’adviendrait-il si dans toutes les chaumières de France et Navarre, les manants que nous sommes pouvaient se décider pour une heure à leur choix ! À Paris régnerait l’heure d’hiver, par contre à Neuilly-sur scène l’heure d’été. Et ceci se multiplierait partout en Europe en semant la gabegie d’Amsterdam à Zurich. Cela aurait le même effet qu’à Babylone, lorsque les gens parlèrent tous une langue différente. Je viens de téléphoner à Theresa May, la grande semeuse de merde. Elle devrait savoir ce qu’il en va, car il y du Brexit dans l’air, chez les fanas du temps qui passe ! « Cher Monsieur j’en ai rien à foute de vos histoires. Nous faisons de toute façon bande à part ! » Je sortis un temps soit peu penaud de mes investigations et me rendit chez un marchand de diapason, afin que nous tous puissions accordés nos instruments sur la bonne fréquence. Mais ce qui sorti de là était de la cacophonie. Les vaches me l’avaient prédit…

pm

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/30/la-france-passe-a-l-heure-d-ete-en-plein-debat-sur-le-changement-d-heure_5443558_3210.html

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.