L’opinion des Français concernant les partis est au plus bas. Pas un seul s’en tire bien. Le spectacle qu’ils donnent est désolant. C’est le sentiment d’impuissance qui est le plus inquiétant. Bien sûr, il y a le vieux réflexe de rejet de la politique en général qui entre en ligne de compte. Mais ce n’est qu’un aspect. Les sondages en disent plus. Ils remettent en question un système démocratique, qui aux yeux de ses détracteurs, n’a plus prise sur le quotidien. Ce qui m’étonne dans cette étude, c’est que le FN ne s’en tire pas mieux. La femme ou l’homme providence ne semble pas jouer le rôle qu’on aurait pu lui imputer. C’est assez rassurant, mais ne doit pas masquer le malaise latent. Que faire ? Les partis devraient revoir leur profil. La politique vit des programmes électoraux, des promesses assurant un meilleur avenir. Mais que faire dans une époque, où les sous se font rares ? On ne peut que faire des déçus. Il est évident qu’une baisse des impôts et des charges sociales pourrait redorer le blason de certains mouvements. Mais c’est une arme à double tranchant. Ce qu’on prend aux uns, on le donne aux autres. Et l’État ? Sans entrées adéquates, il y aurait des lacunes. Personne ne le désire ! Dans une telle situation, l’immobilisme s’instaure. Bien sûr il y a aussi les acteurs. Ils ressemblent à des poules affolées par la présence du renard. Personne à qui on peut faire confiance, confier ses soucis. Il n’y a pas de quoi pavoiser. Tant que la politique ne retrouvera pas une assise, il y a danger.

pm

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/08/31/l-image-catastrophique-des-partis-politiques_4479460_823448.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *