Plus de 51% d’abstention pour un vote important me laisse pantois. Ce n’est pas normal que le destin de la France soit considéré comme une bagatelle. C’est à la base que ce dessine l’avenir d’un pays. Tous ceux qui considèrent que les prérogatives de Paris sont trop grandes devraient tout faire pour renforcer l’engagement des électeurs au niveau régional. Passons. Comme il était à prévoir la droite a gagné les élections. Nicolas Sarkozy triomphe. Pour lui la politique de la gauche est l’égal du mensonge, du dénis, de l’inefficacité. Manuel Valls a reconnu la défaite du PS. L’alternance est en marche et rien ne pourra l’arrêter selon l’ancien président qui se revoit déjà à l’Élysée. Ce développement ne me ravit pas.

Le FN aurait environ 40% où il était présent d’après Marine Le Pen. Je ne pense pas que cette évolution puisse s’arrêter là. Elle ne demande pas à Manuel Valls de démissionner, parce qu’un « politicien médiocre s’accroche au pouvoir ». Elle tire aussi des flèches sur l’UMP et l’UDI qu’elle accuse d’une mauvaise gestion lorsque Sarkozy était au pouvoir. Ne nous leurrons pas, le FN s’incruste de plus en plus. Il serait urgent de revoir sa copie pour mettre un terme à cette croisade. Mais cela ne peut pas se faire en se tirant constamment dans les pieds. La gauche ferait bien de se regrouper et d’accepter de se rendre à l’évidence. Il est plus que jamais nécessaire de tout faire pour éviter aux républicains d’être balayés par le populisme. « Les ni,ni » de Nicolas Sarkozy ne vont pas dans la bonne direction. Mais gardons la tête froide. En politique les victoires n’ont pas la vie longue. Il faudrait enfin réagir d’une manière stratégique. Il en va de l’avenir de la France, de l’Europe. Les écologistes reconnaissent qu’ils doivent se rassembler. Et ceci pour freiner l’extrême-droite. Il est évident que le style doit changer. Lorsque la droite était au pouvoir les résultats n’étaient pas meilleurs, loin de là. Il faut enfin se marteler dans la tête que la gestion d’un pays n’est pas réalisable que par un seul parti. Les problèmes sont tellement complexes, qu’il est nécessaire de rassembler toutes ses forces. Dans la division il n’est pas possible d’évoluer. Les problèmes économiques et financiers sont à l’échelle mondiale. Ils ne peuvent pas se régler dans le cadre d’une nation et ceci malgré les dires du FN, qui a rédigé un programme parfaitement débile. Si la France se sentait attirée par la xénophobie, ce serait un échec cuisant pour tous ceux qui défendent les droits de l’homme. Heureusement que ce parti ne remportera aucun département. Mais ne nous leurrons pas, nous ne sommes pas à la fin de nos peines. La haine attire toujours ceux qui sont mécontents. Il serait absolument nécessaire d’améliorer la situation des citoyens. Sinon le nationalisme gagnera de plus en plus de terrain et paralysera le pays. Il faut absolument que les réformes entamées puissent enfin avoir de l’effet. Mais il n’y a pas que l’aspect financier des ménages. Beaucoup de personnes en ont marre des jeux politiciens. Ce discours ne porte plus. Mais un autre l’a malheureusement remplacé, celui de la haine et cela je ne peux pas l’admettre. Il faut absolument que cela change. En politique il faut avoir le courage de se battre pour les valeurs humaines. La gauche devra absolument reconquérir tous ceux qui vivent dans le besoin. Il serait grand temps !

pm

http://www.lemonde.fr/elections-departementales-2015/article/2015/03/29/large-victoire-de-la-droite_4604990_4572524.html

Pierre Mathias

Schreib einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *